Colonel Mamadi Doumbouya aux boursiers guinéens : « ne partez pas au Maroc faire des clans… »

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition

« Le pays compte sur vous, je ne voudrais pas que vous créez des clans là-bas. Je ne veux pas voir là-bas des clans de landoumas, de mikhiforès, de malinkés, de peuls ou de soussou. Vous êtes des Guinéens. Vous partez avec un passeport guinéen (…), vous allez défendre les couleurs de notre drapeau », a notamment dit le colonel Mamadi Doumbouya aux boursiers guinéens.

Le président de la Transition, le colonel Mamadi Doumbouya, a reçu ce samedi, 13 novembre 2021, au palais des Nations, siège actuel de la présidence de la République, les boursiers d’Etat (les lauréats de la session 2021 du baccalauréat) qui vont bientôt se rendre au Maroc pour leurs études universitaires.

A cette rencontre, le Chef de l’Etat guinéen a appelé ces jeunes à la responsabilité, au sérieux dans les études et au respect des lois dans le royaume chérifien. Egalement, le colonel Mamadi Doumbouya a exhorté ces jeunes à revenir au bercail après leurs études pour contribuer à relever les défis pour le développement de la patrie mère. Le président de la transition a aussi félicité ces lauréats et les a invités à l’union.

Guineematin.com vous propose ci-dessous un extrait de l’allocution que le Chef de l’Etat, Colonel Mamadi Doumbouya, a tenu devant ses futurs en route pour le Maroc.

« Le comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) s’inscrit résolument dans la culture de l’excellence en vue de permettre aux jeunes guinéens d’être méritant partout et hisser plus haut le drapeau de notre pays dans tous les domaines. C’est pourquoi, dès son avènement à la tête de l’Etat, le CNRD a inscrit dans ses priorités l’éducation. Et, il poursuivra sans relâche ses efforts pendant la transition pour consolider les bases d’un enseignement de qualité et de moralisation du système éducatif guinéen. Dans cette logique, le CNRD se réjouit de vos mérites, chères lauréates et chers lauréats, pour vous être classés parmi les meilleurs, et vous invite à poursuivre et intensifier vos efforts. Car, un travail plus intense et plus complexe vous attend à l’université. Ne perdez jamais de vue que vous représentez vos familles et mieux notre pays à l’étranger. Chaque acte posé rejaillira sur votre réputation et sur celle de notre pays. Et, nous souhaiterions que cette réputation soit bonne et qu’elle apporte plus de fierté à nous tous. À l’étranger, je vous exhorte à respecter les lois du pays hôte par une conduite exemplaire qui met en avant votre détermination à accomplir honorablement votre mission d’étude, en vous plaçant toujours parmi les meilleurs. Sachez que nous attendons votre retour au pays pour contribuer à relever les immenses défis de développement qui sont les nôtres. Avec l’espoir que vous suivrez mes conseils, je prie le tout puissant Allah de vous accompagner à chaque instant et de vous permettre à la fin de vos études de retourner en paix dans notre pays pour contribuer au développement de notre mère patrie… Le pays compte sur vous, je ne voudrais pas que vous créez des clans là-bas. Vous partez tous ensemble et vous revenez tous ensemble, vous allez tous vivre ensemble là-bas. Je ne veux pas voir là-bas des clans de landoumas, de mikhiforès, de malinkés, de peuls ou de soussou. Vous êtes des Guinéens. Vous partez avec un passeport, c’est le passeport guinéen, c’est clair. Il n’y a pas de passeport par région ici, vous allez défendre les couleurs de notre drapeau. Vous savez certains de nos aînés ont bradé le pays, le but pour nous c’est juste de remettre l’Etat et la République dans ses droits… Donc, je compte entièrement sur vous », a dit le colonel Mamadi Doumbouya.

Propos recueillis et décryptés par Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Tel : 669681561

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS