Viol et meurtre d’une fillette de 3 ans à Labé : Saliou Diallo et Alpha Bah inculpés

Dans un communiqué en date d’hier, lundi 29 novembre 2021, le substitut du procureur de e la République près le tribunal de première instance de Labé annoncé l’inculpation de deux personnes. Mamadou Saliou Diallo et alpha Bah sont poursuivis pour le viol, suivi du meurtre de la fillette de 3 ans, le vendredi dernier au secteur Dianyhabè, situé dans le quartier Madina, commune urbaine de Labé.

Dans le même communiqué, le parquet a précisé qu’au lendemain de ce crime, les jeunes du quartier Madina ont interpellé une dizaine de jeunes qu’ils accusent de vente et de la consommation de chanvre indien. Ils ont donc mis ces présumés délinquants à la disposition des autorités compétentes dans l’espoir qu’ils seront jugés et condamnés conformément à la Loi.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, le communiqué du parquet du TPI de Labé :

Patrice Koma KOIVOGUI, substitut du procureur de Labé

Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Labé, informe l’opinion publique, que dans la soirée du vendredi, 26 novembre 2021, son parquet a été informé d’un cas de viol sur une mineure âgée de trois (03) ans, au quartier Madina, secteur Dianyhabè, Commune urbaine de Labé. Aussitôt, le Commandant de la Brigade de recherches, a été requis, aux fins d’enquêtes et procès-verbal.

Au cours des enquêtes, les nommés Mamadou Saliou DIALLO et Alpha BAH, soupçonnés d’avoir commis ces faits ont été interpellés et interrogés, avant d’être déférés au parquet.

Ainsi, une information judiciaire a été ouverte suivant réquisitoire introductif en date du 27 novembre 2021. Devant le magistrat instructeur, Mamadou Saliou DIALLO et Alpha BAH ont été inculpés de viol commis sur la personne d’un enfant, ayant entrainé la mort de la victime, faits prévus et punis par les articles 818 et 821 du Code de l’enfant, et placés sous mandat de dépôt.

Dans la nuit du samedi, 11 novembre 2021, des jeunes du quartier Madina, ont interpellé une dizaine de jeunes sur les lieux de vente et de consommation de chanvre indien, qu’ils ont mis à la disposition des autorités compétentes. À ce jour, une équipe mixte composée d’officiers de Police judiciaire de la police et de la Gendarmerie, est entrain d’interroger les suspects qui seront déférés à notre parquet les jours à venir.

À cette occasion, le parquet félicite et encourage les habitants dudit quartier, pour leur collaboration avec les services de sécurité dans la lutte contre la délinquance et la criminalité dans la cité de Labé, et exhorte par la même occasion les autres citoyens à faire autant.

Fait à notre parquet, le 29 novembre 2021

Le procureur de la République

Le substitut

Patrice Koma KOIVOGUI

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS