A travers un communiqué rendu publique hier, jeudi 16 juillet 2020, l’Union des Associations pour le Développement de Tougué (UADT) remercie les autorités et tous les fils et filles de la préfecture qui ont soutenu les victimes de vol de bétail et contribué à la traduction des voleurs en justice afin qu’ils puissent être jugés et condamnés conformément à la loi en vigueur en République de Guinée, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Le vol de bétail est un fléau qui affecte profondément la préfecture de Tougué depuis plusieurs décennies et est l’une des principales causes de l’accroissement de la pauvreté et du déclin de la filière de l’élevage dans la préfecture.

« L’UADT, dans ses objectifs de promouvoir le développement local et défendre l’intérêt des populations, est très préoccupée par la persistance de ce fléau dont l’éradication est devenue une urgence qui doit mobiliser les efforts de tout le monde. C’est ainsi qu’elle s’est fermement et volontairement engagée à accompagner les victimes dans la procédure judiciaire. Dans ce cadre, elle s’est attachée des services d’un avocat en la personne de Maître Thierno Souleymane BALDE pour assister les victimes et assurer la défense de leurs intérêts. Le procès a permis la condamnation des coupables à la grande satisfaction des victimes dont nous avons recueilli les avis ; et, nous mettrons tout en œuvre pour l’application intégrale de ces peines » peut-on lire dans la déclaration.

La même source indique que « l’UADT réitère son engagement à travailler avec les éleveurs et les autorités locales (préfet, sous-préfets, et maires des dix communes de la préfecture) auxquelles elle a adressé des courriers afin d’attirer leurs attentions sur les conséquences néfastes de cette pratique et solliciter leurs collaborations franches pour une lutte durable contre ce système organisé de vol de bétail ».

Enfin, « l’UADT félicite et salue le courage et le mérite des autorités de Douroun qui ont permis l’arrestation des voleurs et leurs mises à disposition aux autorités judiciaires. Nous invitons toutes les autorités locales à imiter ce noble acte pour faciliter l’éradication du vol de bétails dans notre préfecture » conclu-t-on.

Depuis Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin