Elhadj Bano Bah, Khalif Général du Fouta Djallon

Les scènes de violence enregistrées en début de semaine en Moyenne Guinée dans le cadre des manifestations contre le 3ème mandat pour Alpha Condé ont coûté la vie à un jeune homme à Labé, tué par balle. Des blessés et des dégâts matériels ont eu lieu à Labé, Lélouma et Pita. Des hommes en uniforme sont accusés de s’en être pris au Khalife général du Fouta, Elhadj Bano Bah, en endommageant son véhicule. Les réactions d’indignation se multiplient devant cet acte. De nombreuses délégations, venues de divers endroits, se sont rendues à Pita ce samedi, 18 janvier 2020, pour exprimer leur solidarité avec la victime, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Des délégations venues de Mamou, de Pita, de Dalaba, de Tougué, de Mali, de Lélouma, de Koubia, des élus locaux et personnalités d’horizons divers se succèdent à Pita pour échanger avec Elhadj Bano et exprimer leur sympathie.

Elhadj Alhousseiny Barry, membre de la ligue régionale de Mamou

En visite sur les lieux, Elhadj Alhoussény Barry, membre de la ligue islamique régionale de Mamou, est revenu plus en détails sur les raisons de sa venue à Pita. « Nous sommes à Pita chez le Khalife du Fouta, Elhadj Bano Bah, pour un signe de solidarité suite à l’attaque de son domicile. C’est notre autorité morale, comme le Kountigui ou le Sotikèmo des autres régions. Ce n’est pas Elhadj Bano Bah qui représente, c’est sa personne qui représente cette valeur, il est le Khalife du Fouta, c’est notre personnalité morale. Si on la touche, c’est tout le Fouta qui est touché… Nous ne sommes pas contents de ce qui s’est passé avec notre Khalife du Fouta. Nous sommes du Fouta, le Fouta qui est intégré dans la République de Guinée », a indiqué Elhadj Alhoussény Barry.

Il faut noter que les représentants de la gendarmerie et de la police étaient également présents à cette rencontre.

De Pita, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel: 625698919/657343939

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin