Le Japon continue d’appuyer la Guinée dans la construction et la rénovation d’infrastructures scolaires. C’est dans ce cadre que le collège Niger, dans la commune urbaine de Faranah, a été rénové et équipé en tables-bancs grâce à la coopération Nipponne. La remise a eu lieu dans la journée d’hier, jeudi 30 janvier 2020, en présence des autorités administratives et scolaires, des parents d’élèves, des élèves et de nombreux citoyens, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Le collège Niger a été rénové et équipé, tout comme les latrines. C’est dans l’enceinte de l’école que a cérémonie de remise a eu lieu. Elle a connu la présence des cadres du gouvernorat, de la préfecture, de la commune, des autorités du système éducatif, des élèves et de leurs parents.

Dans son discours de circonstance, l’ambassadeur du Japon en Guinée, Hideo Matsubara, a rappelé l’importance de l’éducation pour le développement d’une Nation. « L’éducation des enfants est la base fondamentale du développement d’un pays. C’est pourquoi le gouvernement du Japon appui les efforts du gouvernement guinéen pour une éducation de base pour tous les enfants guinéens. L’éducation est, en effet, un des piliers des axes d’intervention du Japon en Afrique tel qu’il ressort de la 7ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique ( TICAD7) en 2019 et, depuis le début de sa coopération, le Japon a financé plus de sept mille classes en Guinée », a-t-il laissé entendre.

Poursuivant son intervention, Hideo Matsubara a invité les bénéficiaires à prendre soin du bâtiment et du matériel. « Je souhaite aussi que les parents d’élèves, la direction, les autorités et le Club des Amis du Monde veillent à l’entretien et à la maintenance de ce bâtiment symbolique, parce qu’il porte le beau nom d’un des plus grands fleuves d’Afrique : le Niger, qui prend sa source ici à Faranah ».

Parlant au nom des autorités, le préfet de Faranah, Elhadj Ibrahima Kalil Keita, a magnifié les relations entre la Guinée et le Japon. « Je commence d’abord par remercier l’ONG Club des Amis du Monde pour avoir initié une idée aussi géniale que la rénovation du collège Niger. L’école où nous sommes maintenant, est une école historique car, une école de 1962 est une école de premier plan de la Guinée indépendante. À cette occasion, nous devons rendre hommage au feu Président Ahmed Sékou Touré. Grâce à lui, beaucoup de réalisations ont été faites. Le Japon est l’un des premiers pays qui ont tendu la main à la Guinée dès son accession à l’indépendance. Ces belles relations ont été entretenues aujourd’hui grâce à l’amitié entre le Président du Japon et le Professeur Alpha condé. Nous avons la certitude quand ce premier jalon va passer, il y aura un deuxième jalon qui sera la clôture et un troisième qui sera une belle direction à la dimension du collège Niger. Grâce à la bonne collaboration entre nos deux Présidents, nous espérons qu’un pont sera édifié sur le fleuve Niger par le Japon », a-t-il laissé entendre.

La rénovation de cette école a été financée par le Japon à hauteur de 87 855 dollars, soit environ 760 mille francs guinéens.

Depuis Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tel : 00224 620 24 15 13/ 660 27 27 07

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin