Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR

L’UFR ne reconnait pas la démission collective annoncée ce vendredi, 19 juin 2020, par 10 jeunes qui disent être membres du conseil national de la jeunesse du parti dirigé par Sidya Touré. Selon Saïkou Yaya Barry, le secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines, interrogé par Guineematin.com, les démissionnaires n’étaient membres d’aucune instance de la formation politique. Pour lui, il s’agit tout simplement d’une manipulation visant à permettre aux intéressés de gagner de l’argent avec le pouvoir.

« Ces jeunes-gens ne peuvent pas exhiber une liste d’un bureau national auquel ils sont membres. Tout le monde est aujourd’hui à la recherche de l’argent à la Banque centrale et à la présidence. Donc, c’est un moyen pour eux de se faire de l’argent parce qu’aujourd’hui l’UFR est le problème du pouvoir. Le projet de société d’Alpha Condé, c’est comment détruire l’UFR. Donc, en présentant ça, c’est dire qu’ils ont fait un travail et ils mettent la presse dans ce piège. Ces gens-là n’appartiennent pas aux instances du parti.

On connait certains d’entre eux qui tournaient avec Badra (l’ancien secrétaire général du CNJ de l’UFR, ndlr), mais qui ne sont pas membres des instances du parti. Il y a peut-être un ou deux qui sont venus avec lui au niveau de l’UFR. On les a mis au bureau national des jeunes du parti avec lui. Mais tout le reste, c’est des gens qui ne sont pas dans le parti. C’est des petits copains du quartier qui se sont réunis et ont signé un papier pour dire qu’ils ont démissionné de l’UFR », assure l’opposant.

Propos recueillis par Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin