La salle des conférences du bloc administratif préfectoral de Labé a abrité ce mercredi une réunion d’information et de partage sur les modalités d’installation des différents conseils des quartiers et de districts de la préfecture. La rencontre a regroupé autour du préfet de la localité l’ensemble des maires, des sous-préfets, les responsables des partis politiques et les représentants des listes indépendantes qui ont présentés des candidats dans la préfecture de Labé, lors des élections communales du 4 février 2018, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Au cours de cette rencontre entre acteurs concernés par la mise en place des conseils des quartiers et des districts dans la préfecture de Labé, le préfet de la localité a exprimé ses vives préoccupations quant au critère de sélection des représentants de la population à la base.

Elhadj Safioulahi Bah, préfet de Labé

« Ne pas faire un choix de conseiller ou de président de district ou de quartier par affinité. Les gens qui ne savent ni lire, ni écrire, en les prenant parce que ce sont des parents, certainement ce serait retarder le quartier ou le district. Des personnes qui ne peuvent pas se déplacer, des personnes qui ont un âge très avancé, alors que la jeunesse peut être présente partout, serait un tort qu’on fait à ce quartier en prenant quelqu’un qui n’est vraiment pas à la hauteur », a prévenu Elhadj Safioulahi Bah.

Mamadou Aliou Laly Diallo, maire de la commune urbaine de Labé

Ces préoccupations sont partagées par le maire de la commune urbaine de Labé. « En tant que maire central, mon souhait serait que les conseils qui seront choisis, surtout les présidents soient quand même des cadres, en tout cas des gens capables d’élaborer ou de proposer un plan de développement pour leurs quartiers, pour leurs localités, parce qu’il faut rappeler que le programme de développement local est élaboré à partir de la base. C’est l’expression même des citoyens à la base qui nous permet d’élaborer notre PDL. Si les conseils qui sont choisis à la base ne sont pas efficaces, le conseil communal, la commune, la mairie aura du mal à fonctionner », a ajouté Mamadou Aliou Laly Diallo, maire de la commune urbaine de Labé.

Madame Camara Aminata Barry, vice-maire de Daara-Labé

La vice-maire de Daara-Labé, madame Camara Aminata Barry, a mis l’occasion à profit pour plaider la cause des femmes dans la répartition des sièges au sein des futurs conseils des quartiers et de districts de la préfecture.
Il est à préciser que les acteurs concernés par ce programme de mise en place des conseils des quartiers et des districts de la préfecture ont jusqu’à la semaine prochaine en vue de déposer les différentes listes retenues à une commission spéciale installée au siège de la préfecture pour les besoins de vérifications de la conformité avec les textes en vigueur en la matière.

De Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin