M’mah Dopavogui, présidente de la commission électorale préfectorale indépendante

En prélude à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain en Guinée, la commission électorale nationale indépendante (CENI), à travers ses démembrements (CEPI, CECI CESPI), procède à la formation des formateurs des distributeurs des cartes d’électeurs. Dans la préfecture de Yomou, cette formation s’est tenue hier, jeudi 17 septembre 2020, dans la salle de réunion de la préfecture, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Yomou.

Au total, 14 agents formateurs locaux ont suivi cette formation dans la préfecture de Yomou. Et, dans les prochains jours, ils seront déployés dans les différentes sous-préfectures de Yomou pour former, à leur tour, les agents en charge de la distribution des cartes d’électeurs à la population électorale de cette préfecture de la région forestière.

En présidant la cérémonie de lancement de ces travaux de formation, le préfet de Yomou, Elhadj Sory Camara, a prié les acteurs à la plus grande sincérité dans l’accomplissement du travail qui leur sera confié. Car, dit-il avec insistance, les moments électoraux sont les moments les plus difficiles et les plus fragiles pour le tissu social.

Elhadj Sory Camara, préfet de Yomou

« Vous n’êtes pas sans savoir que chez nous, en Afrique, les périodes électorales sont des périodes les plus difficiles. Le plus souvent, les élections sont source de conflit. Donc, vous, partenaires et acteurs impliqués dans le processus électoral, nous vous prions d’observer la plus grande sincérité, de se débarrasser des manteaux politiques, pour une élection libre transparente, équitable et dont le résultat sera accepté par tous. La distribution des cartes d’électeurs est une phase très complexe. Sa complexité s’explique par le fait qu’on ne peut pas voter si on est menu de sa carte d’électeur ; et, pour que le citoyen coucher dans le dernier village rempli ses droits civiques, il faut qu’il soit menu de sa carte pour choisir son futur président. Donc, cette activité sera pilotée par vous, membres de la commission de distribution des cartes d’électeurs », a indiqué Elhadj Sory Camara.

Pour sa part, M’mah Dopavogui, la présidente de la commission électorale préfectorale indépendante ces formateurs en formation au respect des normes de travail. « Cette élection qui pointe à l’horizon n’est pas comme les autres élections. Il s’agit bien de choisir un président qui prendra la destinée de ce pays durant 6 ans. Donc, vous distributeurs de cartes d’électeurs, vous deviez rentrer au fin fond des villages pour distribuer ces cartes afin que les citoyens puissent s’acquitter de leur droit civique pendant le jour du vote. Je vous invite à la sincérité au respect des normes de ce travail qui est un maillon très important dans le processus électoral », a dit M’mah Dopavogui.

A noter que parallèlement à la tenue de cette formation, le comité inter parti s’est aussi tenu ce jeudi à Yomou, en présence des représentants locaux des partis en lice pour la présidentielle d’octobre prochain.

De Yomou, Michel Anas Koné pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin