Amadou Diouldé Diallo, journaliste

Les choses commencent mal pour Amadou Diouldé Diallo à la maison centrale de Conakry. Au lendemain de son incarcération dans cette prison, le journaliste sportif et historien guinéen présente déjà des soucis de santé. Ce qui a conduit à son évacuation à l’hôpital.

Selon un de ses proches qui s’est confié à Guineematin.com, Amadou Diouldé Diallo a été admis dans la soirée de ce mardi, 2 mars 2021, à l’hôpital Ignace Denn de Conakry. Dans un entretien qu’elle a accordé à notre rédaction samedi dernier, sa sœur Hadjiratou Diallo, résidant en France, avait indiqué que ce doyen de la presse sportive n’est pas en bonne santé et qu’il ne doit pas aller en prison.

Célèbre journaliste sportif et historien, Amadou Diouldé Diallo a été interpellé dans la matinée du samedi, 27 février 2021, alors qu’il pratiquait du sport à Conakry. Une arrestation qui fait suite à son passage dans une émission de radio, où il a été critiqué vigoureusement le président Alpha Condé.

Après une garde à vue de 48 heures dans les locaux de la DPJ (direction centrale de la police judiciaire), il a été déféré dans l’après-midi du lundi 1er mars au tribunal de Dixinn, où il a été inculpé pour offense au chef de l’Etat et placé sous mandat de dépôt à la maison centrale de Conakry.

A rappeler que le doyen Amadou Diouldé Diallo était invité au congrès de la CAF (Confédération africaine de football) à Rabat (Maroc) le 12 de ce mois, en tant que vice-président de l’AIPS (Association Internationale de la Presse Sportive).

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin