Ce samedi matin, 6 mars 2021, des passants ont constaté la présence d’un âne devant le siège national de l’UFDG. L’animal est attaché à côté de l’endroit où se trouvent les gendarmes qui gardent les lieux, qui sont fermés depuis près de quatre mois les autorités guinéennes.

Et même si cette situation paraît banale, elle ne passe pas inaperçue. En effet, selon certaines croyances de chez nous, l’âne peut attirer de la malchance mais aussi du malheur. Certains vont jusqu’à dire que si l’animal est utilisé comme sacrifice pour faire du mal, cela peut entraîner des conséquences désastreuses.

C’est pourquoi la présence de cet animal à la devanture du principal d’opposition suscite beaucoup d’interrogations chez les partisans de la formation politique. Surtout que cela intervient à un moment où les relations sont particulièrement tendues entre l’UFDG et le régime du président Alpha Condé.

Le parti, qui revendique la victoire de son candidat Cellou Dalein Diallo à la présidentielle du 18 octobre 2020, refuse de reconnaître la réélection du chef de l’Etat guinéen pour un troisième mandat à la tête de la Guinée.

Et cette crise a conduit à la fermeture des locaux du parti (son siège national et son quartier général) et plusieurs de ses responsables sont incarcérés à la maison centrale de Conakry.

Ismaël Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin