Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président du parti Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP)

Kassory Fofana n’a-t-il pas mesuré la portée de ces propos ou a-t-il agi délibérément dans l’intention d’atteindre un objectif caché ? En tout cas, le Premier ministre guinéen a surpris plus d’un hier, en déclarant devant l’Assemblée nationale que « personne ne sait d’où est venu l’ordre de casser les maisons » démolies lors de l’opération de déguerpissement effectuée récemment à Conakry et ses environs. Une déclaration qui suscite aujourd’hui une vague d’indignation au sein de l’opposition et de l’opinion publique, en général.

Réagissant à cette sortie au cours d’un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce jeudi 8 avril 2021, l’opposant Dr Edouard Edouard Zoutomou Kpoghomou a jugé « dangereux » les propos tenus par Kassory Fofana. Pour le président du parti UDRP (Union Démocratique pour Renouveau et le Progrès), une telle déclaration ne doit pas sortir de la bouche d’un chef de gouvernement.

« Un Premier ministre est supposé connaître ce que font les départements ministériels qui travaillent sous sa tutelle. Alors si on nous dit que des gens sont allés casser les habitations de pauvres paysans sans que personne n’ait donné l’ordre (de le faire), c’est une grosse fuite en avant. C’est même dangereux. Je trouve que c’est irresponsable. Ça ne devrait pas sortir franchement de la bouche du Premier ministre.

Parce que ça me montre que personne n’est en charge, personne n’a le contrôle de quoi que ce soit. Quelqu’un peut se lever un matin et aller casser les habitations de pauvres gens et rien n’en sort. Si le Premier ministre ne sait pas, le président aussi ne le sait pas, donc qui est en train de casser ? Pourquoi on est en train de casser ? » S’interroge l’opposant, qui a toujours dénoncé ce déguerpissement, revêtant selon lui, « un relent de règlement de comptes ».

S’exprimant par ailleurs sur la déclaration de politique générale du gouvernement présentée par le Premier ministre devant les députés, le président de l’UDRP a indiqué que ce discours n’a rien de nouveau par rapport à ce qui a été dit jusque-là par le pouvoir en place. « Le discours du premier Ministre a été si envoûtant que dans l’auditoire, il y a certains barons qui étaient là qui somnolaient tranquillement.

Je ne veux pas être sarcastique, mais ça montre tout l’intérêt que les gens avaient pour le discours. Dans tous les cas, le discours du Premier ministre, ce n’est rien de nouveau. Parce qu’on a l’habitude ici, de nourrir les Guinéens de promesses rocambolesques ; et ce sont ces promesses-là justement qui font qu’aujourd’hui, le Guinéen a la phobie de la vérité (…)

De façon générale, moi, je n’ai retenu aucune note de positivité, à part peut-être le fait que le gouvernement est en train de prendre des dispositions pour transformer nos ressources minérales ici pour créer cette valeur ajoutée-là sur place. Moi, je suis du secteur, et je salue cette initiative. Si on prend conscience et on fait cela, c’est bon pour le pays », a dit Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com