Une importante mission du bureau régional Afrique de la Fédération Internationale pour la Planification Familiale, venue de Nairobi, au Kenya, vient de séjourner à Labé, dans le cadre de l’évaluation des possibilités de partenariat avec l’ONG Solidarité Suisse-Guinée, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

L’arrivée de cette délégation du bureau régional Afrique de la Fédération Internationale pour la Planification Familiale fait suite à une requête de partenariat de l’ONG Solidarité Suisse-Guinée, selon la chargée des projets de l’association guinéenne, Mme Diallo Mariama Ciré Sylla.

Mme Diallo Mariama Ciré Sylla, chargée des projets à Solidarité Suisse Guinée

« L’association Solidarité Suisse-Guinée a été assez active au niveau de Labé et dans les autres régions de la Guinée pour ce qui est de la promotion de la santé sexuelle et reproductive. Nous avons fait beaucoup d’activités relatives à la lutte contre les violences basées sur le genre dont les mutilations génitales féminines (MGF), et aussi pour promouvoir la planification familiale. A cet effet, on a trouvé en le bureau régional Afrique de l’IPPF un partenaire qui pourrait nous aider à mieux faire. Un partenaire qui pourrait nous aider à élargir les services qu’on propose aujourd’hui dans la région de Labé, mais aussi dans les autres régions du pays, afin de permettre un accès amélioré aux soins de santé prénataux et d’appuyer la prévention ainsi que la prise en charge des malades des IST/VIH/Sida. Il est également question d’intervenir au niveau du planning familial et de l’éducation sexuelle, afin que les grossesses précoces et celles non désirées soient réduites » a-t-elle expliqué.

Ainsi, pendant deux jours, les missionnaires ont visité plusieurs réalisations faites par Solidarité Suisse-Guinée, dans le cadre du développement local.

Ce périple a d’abord conduit la délégation aux postes de Santé de Tata I et Bournété, en passant par une clinique associative privée à Madina accompagnés par l’ONG guinéenne. Avant de faire un crochet au marché de Nafaya, dans le quartier Madina dont le Hangar, le forage et les latrines ont aussi été réalisés par Solidarité Suisse-Guinée.

Partout, les communautés bénéficiaires ont témoigné aux hôtes de marque leur satisfaction quant à la contribution de qualité de l’ONG Solidarité Suisse-Guinée au développement socio-économique local avant de formuler d’autres doléances à l’importante délégation qu’elles ont eu l’honneur et le privilège de recevoir à Labé.

« Nous sollicitons de l’ONG Solidarité Suisse-Guinée de nous aider à construire et à équiper le laboratoire et la salle d’accouchement du poste de Santé de Tata I » indique le chef du quartier, Thierno Abdoulaye Diallo.

De l’autre côté de la ville, le poste de Santé de Bournété, dans le quartier de Madina a besoin d’une rénovation et d’un agrandissement et d’avoir des équipements améliorés et des agents compétents, a ajouté le porte-parole des différentes communautés de la contrée, Elhadj Mamadou Dian Barry.

Ce programme de visite n’avait pas négligé également l’appui aux groupements féminins de Leila, Lafou, à l’orphelinat de Horé Sala  Touladjéya et au centre de formation et d’apprentissage de formation de Tata I, réalisés grâce à l’appui inestimable de l’ONG Solidarité Suisse-Guinée et ses partenaires traditionnels.

Solidarité Suisse Guinée, participe au développement des communautés locales de la Guinée, au tour des secteurs principaux d’intervention. Il s’agit entre autres : – Santé de la reproduction, éducation sexuelle des femmes, des adolescents et jeunes ; Santé communautaire ; Activités génératrices de revenu ; Sécurité alimentaire ; Renforcement de capacité ; Éducation, Formation et plaidoyer, Promotion des droits humains et Démocratie.

La mise en œuvre du programme de communication sociale pour la prévention des mutilations génitales féminines dans les régions de la Moyenne Guinée (Labé, Pita et Dalaba) et Haute Guinée (Siguiri, Kankan et Mandiana) et aussi sur la sécurité alimentaire, Activités génératrice de Revenu, dans les préfectures de Kérouané, Siguiri, Dinguiraye, Dalaba, Pita.

Visiblement satisfaite de ce qu’elle a découvert sur le terrain et se montrant très sensible aux doléances des populations locales, la délégation du bureau régionale Afrique de l’IPPF a affiché un sentiment d’espoir avant de rassurer.

Oumar TIELLO, Chef de mission Bureau Régional Afrique de l’IPPF

« Nous ne pouvons pas rester indifférent à cela. Tout ce que nous souhaitons, c’est que nous puissions convenir d’un partenariat avec l’ONG Solidarité Suisse-Guinée afin que nous puissions soulager ces populations », a déclaré Oumar Tiello, chef de Mission mandatée par la Directrice du bureau régionale Afrique de la Fédération Internationale pour la Planification Familiale (IPPF), basée à Nairobi, au Kenya.

En marge de son séjour de travail, cette délégation s’est entretenue avec les autorités locales.

« C’est une satisfaction pour  nous de les voir sur le terrain et savoir qu’également ils seront nos ambassadeurs à leur retour dans les pays qui sont les leurs » a noté le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah, même satisfaction chez le Maire de Labé, Mamadou Laly Diallo et Elhadj Mamadou Sow, le chef de Cabinet du Gouvernorat de Labé.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin