Après la mise à la disposition des autorités des régions de Labé, Mamou, Faranah et de Kindia d’une importante quantité de masques et de savons pour faciliter la pratique des gestes barrières par les candidats aux différents examens 2020, la coopération allemande vient encore d’apporter un autre appui au système éducatif guinéen. Il s’agit au total de 48 000 masques de protection et de 2 569 cartons de savon.

La cérémonie de remise de ce don s’est déroulée ce mercredi, 2 septembre 2020, à l’INRAP, en présence de l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne en Guinée, du ministre de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation et de son homologue de l’Enseignement technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, ainsi que des cadres de la GIZ, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Dr Thierno Ibrahima Diallo, Expert senior coopération et partenariat, chef de file des PTF en éducation en Guinée

Dans son allocution, Dr Thierno Ibrahima Diallo, Expert senior en coopération et partenariat, et représentant du chef de file des PTF en éducation en Guinée, a précisé que 34 000 masques de protection et 1 785 cartons de savon sont destinés au ministère de l’Education Nationale et l’Alphabétisation (MEN-A). Et, 14 000 masques de protection et 784 cartons de savon sont alloués au ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi (METFP-E). « Ce geste fait suite à d’autres qui ont été faits dans le cadre de la reprise des cours par les élèves candidats aux examens et dans le cadre de la riposte au niveau des régions qui sont couvertes par le projet. Notamment à Labé, à Kindia, à Mamou et à Faranah. C’est dire que la République fédérale d’Allemagne accorde de l’importance au plan de riposte à la pandémie Covid-19 dans le secteur de l’éducation », dit-il.

Son Excellence Ulrich Meier-Tesch,, ambassadeur de République fédérale d’Allemagne en Guinée

Prenant la parole, l’ambassadeur de République fédérale d’Allemagne en Guinée, Son Excellence Ulrich Meier-Tesch, a rappelé que le coronavirus ne disparaîtra pas tout seul, d’où l’importance de la coopération de tout le monde pour gagner le combat. « Le virus n’a pas besoin de passeport et ne s’arrête pas aux frontières », dit le diplomate allemand.

Plaçant la cérémonie dans son contexte, l’ambassadeur trouve que la fermeture des écoles et des universités dans le monde entier constitue une menace pour l’éducation en général. « Afin de permettre aux enfants de poursuivre leurs apprentissages sans souci au cours de la prochaine année scolaire et de les protéger contre l’infection, nous remettons aujourd’hui à la République de Guinée des savons et des masques d’une valeur de 625 millions de francs guinéens en faveur des établissements d’enseignement guinéens. Nous voulons ainsi apporter un soutien concret au projet du gouvernement guinéen de rouvrir les écoles dès que possible et de permettre aux élèves de continuer leur formation scolaire ».

Pr. Alpha Amadou Bano Barry, ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation

De son côté, le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, le Professeur Alpha Amadou Bano Barry, s’est réjoui du geste avant de promettre que la partie allouée à son département sera utilisée lors de la rentrée des classes 2020-2021. « Corona, ne nous rend pas seulement malade. Corona nous empêche de travailler, de nous mouvoir, de nous déplacer et surtout corona tue et empêche nos enfants d’aller à l’école. C’est-à-dire, corona tue le présent et tue l’avenir… Chaque fois que nous recevons un don pour nous permettre de maintenir la sécurité sanitaire dans nos établissements scolaires, nous le recevons avec beaucoup de joie. Et, nous allons l’utiliser judicieusement pour permettre à la fois de garder les enfants dans une sécurité sanitaire ; mais aussi, probablement, à l’ouverture. Lorsque l’année scolaire 2020-2021 va commencer, nous aurons aussi du stock nécessaire pour permettre au système éducatif de fonctionner », a promis le ministre Bano Barry.

madame Djénab Dramé, ministre de l’Enseignement Technique

Abondant dans le même sens, la ministre de l’Enseignement Technique, madame Djénab Dramé a annoncé que des mesures sont prises pour assurer l’utilisation judicieuse de ce don. « Ce n’est pas un premier don fait à mon département. Le président de la République a été le premier à nous tendre la main. Il a ordonné l’ouverture des classes ; et, pour cela, il a pris des dispositions qui nous ont permis d’ouvrir les classes. Cela veut dire qu’il y a une mesure qui est déjà prise, une politique qui est dans toutes les écoles pour l’utilisation de ces dons qui viennent renforcer la sécurité sanitaire dans nos établissements », a indiqué la ministre.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin