Un horrible meurtre s’est produit le jeudi, 17 septembre 2020, à Baniré, un district relevant de la sous-préfecture de Dabiss, dans la préfecture de Boké. Yéro Bella Sané, un habitant de cette localité, a mortellement étranglé une femme enceinte avant de couper sa tête pour l’enterrer en brousse, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Boké.

Après quelques jours d’enquête, la brigade de recherche de la gendarmerie de Boké a interpellé le jeune cultivateur hier, lundi 21 septembre 2020. L’intéressé a reconnu être l’auteur de ce crime, expliquant avoir agi dans le but d’être riche.

« Je me suis rencontré avec elle (la victime), elle avait un récipient sur la tête. Je l’ai tuée avec mes mains et j’ai coupé sa tête avec l’aide du récipient et de son couvercle. Je ne connaissais pas cette femme. Je l’ai tuée tout simplement parce que j’ai appris que si on coupe la tête d’un être humain et on la garde pendant un mois, on peut avoir du diamant. Donc, j’ai coupé sa tête et je l’ai gardée quelque part en brousse », a expliqué Yéro Bella Sané.

Le jeune homme est détenu actuellement dans les locaux de la brigade de recherche de Boké, qui n’a pas souhaité communiquer pour l’instant sur ce dossier.

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tel: 624-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin