Un jeune homme de 30 ans a été jugé hier, mardi 21 juillet 2020, au tribunal de première instance de Mafanco pour trafic de drogue. Chauffeur de profession, Alhassane Keïta a été reconnu coupable et condamné, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Dans les débats, le prévu a reconnu les faits de détention, consommation et mise en vente de chanvre indien pour lesquels il est poursuivi. Il a expliqué qu’il a été interpellé en février 2020 au quartier Kouléwondi, dans la commune de Matam. Selon lui, des agents de sécurité en patrouille ont mis mains sur lui au bord de la mère alors qu’il était en possession de 20 boules de chanvre indien.

 

« Cela fait un an depuis que j’ai commencé à vendre du chanvre indien. Je suis très connu dans cette activité. Je vends et je fume. Parce que quand tu fumes cette substance, tu vas beaucoup manger et bien dormir… Ça te fait oublier les soucis et te donne le sourire », a expliqué Alhassane Keïta.

 

Après les aveux du prévenu, le procureur a demandé au tribunal de le « retenir dans les liens de la culpabilité des faits à lui reprochés, en le condamnant à deux ans de prison ferme et un million de francs guinéens d’amende ».

 

Finalement, le tribunal a condamné Alhassane Keïta à 5 mois d’emprisonnement et 500 000 francs d’amende. Une peine qu’il a déjà fini de purger parce qu’il a été placé sous mandat de dépôt le 25 février 2020.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com 

Tel : 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin