C’est dans la nuit d’avant-hier à hier, dimanche 18 avril 2021, que ce drame s’est produit dans une concession à Mori-Oulén, un secteur du quartier Farako, dans la commune urbaine de Kankan. Il n’y a eu aucune perte en vie humaine ; mais, d’importants dégâts matériels y ont été enregistrés. Des numéraires (41 millions de francs guinéens), sept (7) motos et plusieurs autres biens ont été calcinés par les flammes.

Selon des informations confiées à Guineematin.com, c’est tard la nuit que cet incendie s’est déclaré dans cette maison de vingt-une (21) chambres et deux salons. Et, tout le monde à l’intérieur de ce bâtiment était en train de dormir quand le court-circuit à l’origine de ce drame s’est produit.

« C’est aux environs de 2 heures que les cris de maman m’ont réveillé. Après, j’ai vu que les flammes avaient déjà pris le plafond et le bâtiment tout entier. Les sapeurs-pompiers ont envoyé de l’eau jusqu’à 4 reprises ; mais, on n’a pas pu maitriser le feu qui était trop fort… Je suis sûr que c’est un court-circuit qui a causé cet incendie », a expliqué Mamady Souaré, membre de la famille sinistrée.

Concernant les dégâts causés par cet incendie, notre interlocuteur a que rien de tout ce qui se trouvait dans la maison n’a été épargné par les flammes. « Il y a sept (7) motos qui sont parties en fumée. En plus, dans la maison, rien n’est sorti. Les habits, les chaussures et une somme de 41 millions de nos francs ont été brûlés. Dieu merci, il n’y a pas eu de perte en vie humaine », a précisé Mamady Souaré.

Aujourd’hui, les victimes de ce sinistre comptent sur l’aide de Dieu et la générosité des personnes de bonne volonté en cette difficile période de Ramadan.

Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin