Dans l’ombre depuis son lancement officiel, en février dernier, le Collectif des frustrés du RPG Arc-en-ciel refait surface. Ce mouvement, composé de militants et d’enfants de de militants des premières heures du parti au pouvoir, menacent d’organiser des manifestations de rue en Haute Guinée et en Forêt après le mois de Ramadan. C’est son coordinateur, Ibrahima 4 Doumbouya, qui l’a annoncé dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce samedi 10 avril 2021. Il indique qu’une mission est déjà sur le terrain pour préparer ces mouvements de protestation en perspective.

« Vous n’êtes pas sans savoir que depuis 12 février 2021, nous avons organisé une conférence de presse, au cours de laquelle nous avons exprimé notre ras-le-bol par rapport à la gestion de notre parti et à la non tenue des promesses électorales vis-à-vis des premiers militants du RPG. À l’issue de cette rencontre, nous avons adressé un mémorandum au président de la République par l’entremise d’un haut gradé de la présidence. D’après nos informations, le président Alpha Condé a reçu le mémo et en a pris acte. Il aurait dit qu’il ne pouvait pas nous recevoir à ce moment-là, en raison de son calendrier chargé.

Mais imaginez-vous, du 12 février à nos jours, nous n’avons eu aucun signe de la part du président de la République. Donc nous, nous considérons cet acte comme un mépris de la part du chef de l’État vis-à-vis de ses militants. C’est pourquoi nous nous sommes dit qu’il faut renforcer notre action. Puisque nous étions sollicités à l’intérieur du pays, notamment dans les régions de Kankan, Faranah et N’Zérékoré. Nous avons dépêché une équipe pour aller implanter les antennes dans ces localités. À date, nous avons fait Kankan et Siguiri, et nous comptons nous rendre à Kérouané, Kissidougou et en Forêt.

Mais je vous dis que nous avons trouvé ici des gens déçus et déterminés à se faire entendre, dont beaucoup même ne croient plus à la tenue des promesses du chef de l’État vis-à-vis de ses militants mais aussi du peuple de Guinée. C’est pourquoi nous voulons organiser des marches un peu partout dans les fiefs du RPG après le mois saint de Ramadan », a annoncé Ibrahima 4 Doumbouya, le coordinateur national du Collectif des frustrés du RPG Arc-en-ciel, précisant que cette première étape concerne les régions de la Haute Guinée et de la Guinée forestière.

« Pour cette première étape, nous allons choisir un jour pendant lequel toute la Haute Guinée et la Forêt vont sortir à la fois. Si après cela le président reste toujours dans sa position, nous allons entamer la deuxième étape qui va consister à étendre le mouvement en Moyenne Guinée et en Basse Côte. Parce qu’il y a partout des militants abandonnés et oubliés par le parti à travers le pays. Nous demandons juste que les RPGistes originels soient rétablis dans leurs droits et que les promesses électorales, dont la fourniture de l’eau et de l’électricité, soient respectés », a dit le coordinateur du mouvement.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com