madame Bah Hadja Maimouna Diallo, présidente du comité national des femmes de l’UFDG

Mme Bah Hadja Maimouna Diallo, porte-parole des femmes du FNDC

Les autorités guinéennes ont donné leur aval pour la tenue de la nouvelle marche que les femmes du FNDC comptent organiser demain, jeudi 12 décembre 2019, à Conakry. C’est madame Bah Hadja Maïmouna Diallo, la porte-parole des organisatrices, qui l’a confié à un journaliste de Guineematin.com, ce mercredi. L’opposante invite les femmes de Conakry à se mobiliser massivement pour prendre part à cette manifestation, qui vise à protester contre les tueries enregistrées lors des récents mouvements de protestation contre un troisième mandat organisés dans la capitale guinéenne.

« La marche a été autorisée, nous venons de recevoir le courrier. Le mot d’ordre reste le même et nous allons continuer à protester contre les tueries de nos enfants lors des manifestations politiques. Parce qu’il faut que cela cesse en Guinée. J’invite toutes les femmes à venir marcher demain, jeudi, pour protester contre ces forces de sécurité et leur dire que leur rôle n’est pas de tuer les enfants mais c’est de les protéger », a-t-elle lancé.

Contrairement aux précédentes manifestations des femmes du FNDC, celle de ce jeudi partira du rond-point de Hamdallaye pour s’achever sur l’esplanade du stade du 28 septembre de Conakry (Dixinn Terrasse).

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin