Les manifestations contre le projet de nouvelle constitution qui permettrait au président Alpha Condé de faire un troisième mandat à la tête de la Guinée continuent d’endeuiller la Guinée. Après le jeune élève qui a été tué à Cosa (Conakry), c’est un autre qui vient de rendre l’âme après avoir reçu une balle dans la ville de Labé, en Moyenne Guinée.

Selon le correspondant local de Guineematin.com qui a joint au téléphone un responsable de l’hôpital régional de Labé, le défunt (dont le corps se trouve déjà à la morgue de l’hôpital) est âgé de moins de 20 ans.

On apprend également que le tribunal de première instance de Labé a été attaqué par des manifestants en colère qui y auraient mis le feu.

Alpha Boubacar Diallo reviendra plus largement sur ces informations du côté de Labé

A quelques mois de la fin de son deuxième et dernier mandat constitutionnel, le président Alpha Condé veut changer la Constitution. Ce qui lui permettrait de continuer à rester à la présidence de la République. Opposés à ce projet, plusieurs leaders politiques et de la société civile, réunis au sein du Front national pour la défense de la Constitution, appellent les Guinéens à des manifestations illimitées pour contraindre le chef de l’Etat à renoncer à ce projet et à organiser des élections libres et transparentes à la fin de son mandat comme l’exige la Constitution guinéenne.

A rappeler que dans un communiqué publié à 16 heures, le FNDC a annoncé la poursuite de ces manifestations sur toute l’étendue du territoire national demain, mardi, et jusqu’au renoncement du projet de nouvelle constitution qui offrirait un mandat du plus au président actuel de la Guinée.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin