Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR

Les propos tenus samedi dernier, 19 septembre 2020, par le président Alpha Condé suscitent une vive indignation au sein de la classe politique guinéenne. S’adressant par visioconférence à ses partisans mobilisés à Kankan pour le lancement de la campagne électorale du RPG Arc-en-ciel, le chef de l’Etat guinéen avait invité les électeurs de la Haute Guinée à ne pas voter pour un candidat malinké qui n’est pas du RPG.

Cela, dit-il, pour ne pas aider son principal opposant, Cellou Dalein Diallo (issu d’une autre ethnie). Beaucoup y voit une ethno-stratégie visant à diviser les Guinéens pour s’éterniser au pouvoir. C’est le cas de Saïkou Yaya Barry, le secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines (UFR). Au cours d’un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, l’opposant a fustigé ce comportement du président sortant, appelant les Guinéens à ne pas tomber dans son piège.

« C’est malheureux qu’un vieillard de 90 ans veuille créer une tension dans le pays, créer un comportement qui peut amener une subversion dans le pays. C’est très dommage ! Ce fait en dit long sur le comportement de celui qui a été considéré pendant toutes ces années comme quelqu’un qui luttait pour une démocratie. Il exacerbait cette situation, même au temps du général Lansana Conté pour amener celui-ci à réagir vis-à-vis des malinkés ; quelque chose que ce dernier n’a pas fait.

Alpha Condé utilisait les malinkés contre les soussous et les peulhs. Quelque chose qui n’avait pas marché pendant le règne du général Lansana Conté. Il (Alpha Condé, ndlr) a utilisé tous les tableaux, malheureusement pour nous, il arrive à la tête de l’Etat avec cette idée de créer une division entre les fils de ce pays. Nous avons vécu ça pendant ces 10 années. C’est ce qui l’a animé toute sa vie. C’est-à-dire comment diviser les Guinéens pour rester au pouvoir.

En fait, son dernier discours ne s’adresse pas aux peulhs, ça s’adresse aux Guinéens. Alpha veut faire savoir qu’en soutenant un autre candidat, c’est Cellou Dalein, donc les peulhs. Mais, il les leur dit en même temps que les soussous ont été des gens qui les ont massacrés en 1985. Alpha voulait tout simplement manipuler quelques individus qui ne sont pas encore éveillés dans leur mentalité, en réveillant en eux cette fibre ethnique.

C’est quelqu’un qui veut maximiser son électorat en Haute Guinée et les radicaliser contre les autres ethnies de ce pays. Je crois qu’il est temps que les Guinéens se rendent compte définitivement que ce vieillard n’a servi à rien pour notre pays. Qu’il divisait les Guinéens, déchirait le tissu social en utilisant les fonds de l’Etat, notre argent, afin de nous diviser et créer la rancœur entre les fils de notre pays.

C’est le comble de sa stratégie qui est ressortie ce samedi. Mais, tout guinéen conscient doit se rebeller contre cela. Et, c’est la raison pour laquelle nous avons demandé à ce que les Guinéens se lèvent comme un seul homme pour bouter ce système et Alpha Condé dehors. Il a voulu avoir Cellou Dalein en face de lui pour mettre les communautés en confrontation », a réagi ce responsable du parti de Sidya Touré.

Propos recueillis par Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com
Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com