Présidentielle du 18 octobre : le CNOSC-G donne Alpha Condé vainqueur avec de 53,1%

5 novembre 2020 à 18 06 54 115411

La synergie des Organisations de la Société Civile pour l’observation citoyenne des élections, pilotée par le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSC-G) a publié ce jeudi, 5 novembre 2020, le rapport final de sa mission d’observation. Selon ce rapport, le président sortant, Alpha Condé, a remporté le scrutin du 18 octobre dernier avec 53,1% des voix, contre 38, 8% pour son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Violences post-électorales : Ousmane Gaoual désigne les coupables

5 novembre 2020 à 16 04 48 114811

Ousmane Gaoual Diallo, responsable de la communication de l’UFDG

Annoncée il y a quelques jours, la conférence de presse de l’Alliance Nationale pour l’Alternance et le Développement (ANAD) a finalement eu lieu ce jeudi, 5 novembre 2020, à Cobayah, en banlieue de Conakry. A tour de rôle, Dr Diao Baldé, Jacques Gbonimy, Ousmane Gaoual Diallo et Kéamou Bogola Haba ont tenté de mettre à nu la falsification des résultats de la présidentielle du 18 octobre dernier, en faveur du candidat sortant, Alpha Condé.

Lire

Gbantama (Dubréka) : 4 morts et 5 blessés dans un accident de circulation

5 novembre 2020 à 15 03 38 113811

Un grave accident de la circulation s’est produit ce jeudi matin, 5 novembre 2020, sur la route nationale Dubréka-Boké, précisément dans le district de Gbantama, relevant de la préfecture de Dubréka. C’est une voiture de transport est entrée en collision avec un camion remorque, faisant 4 morts et 5 blessés, a appris Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Lire

Oumar Barry, victime de pillages : « des agents en uniforme ont vandalisé et pillé ma boutique »

5 novembre 2020 à 15 03 32 113211

Près de trois semaines après la présidentielle du 18 octobre 2020, la Guinée est secouée par une crise politique qui entraîne de graves conséquences, notamment sur plan économique. De nombreux citoyens se retrouvent sans aucune source de revenu, suite au pillage de leurs commerces lors des violences qui ont éclaté dans plusieurs villes du pays au lendemain du scrutin.

Lire