Bloc administratif de Siguiri

Un affrontement a éclaté hier, jeudi 26 novembre 2020, entre des habitants de deux villages à Siguiri. Au moins une personne a péri et quatorze autres ont été blessées dans ces violences, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

C’est un vieux conflit opposant les districts de Niagassola et Kinièkourou (sous-préfecture de Niagassola) qui refait surface. Selon nos informations, les deux villages voisins se disputent depuis plus de 20 ans la paternité d’une mine d’or. Le problème a été transporté à la justice, qui a interdit l’exploitation du domaine conflictuel jusqu’à ce que l’affaire soit tranchée. Mais, après une longue attente sans aucune suite, l’un des camps a décidé de reprendre l’exploitation de la mine en question. C’est ce qui est à l’origine de cet affrontement, selon Balla Koïta, un habitant de Kinièkourou.

 

« Le mercredi soir, nous avons surpris des étrangers qui travaillaient sur le domaine. Nous leur avons demandé qui les avait autorisés à travailler sur les lieux, mais ils n’ont pas pu nous donner une réponse. Donc, nous avons saisi les machines qui étaient là. Hier (jeudi), nous nous sommes préparés pour aller sur le terrain. On n’avait l’intention de s’affronter, mais on voulait juste surveiller le domaine. C’est là que les gens de Niagassola sont venus avec des armes pour tirer sur nous. Un de nos jeunes a été atteint d’une balle au niveau de la poitrine, il est mort. Il y a eu aussi 14 blessés qui ont été transportés à l’hôpital de Siguiri », a-t-il expliqué.

 

A l’hôpital préfectoral de Siguiri, le directeur de l’établissement confirme le nombre de 14 blessés. Selon Dr Amara Diané, tous ont été pris en charge et sont aujourd’hui hors de danger. « Nous avons reçu 14 blessés par balles. Toutes les balles qu’on a eu à extraire de leurs corps sont des balles de fusils de chasse. Ils sont tous hors de danger », a dit le directeur de l’hôpital préfectoral de Siguiri.

 

Pour le moment, nous n’avons pas réussi à entrer en contact avec les autorités du district de Niagassola pour recueillir leur version des faits.

 

A suivre !

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin