La ville de Télimélé a répondu une nouvelle fois à l’appel à manifester du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le 3ème mandat pour Alpha Condé. Ce jeudi, 13 février 2020, des jeunes ont érigé des barricades sur les principales artères de la ville pour exprimer leur opposition au changement de la constitution qui devrait être acté le 1er mars prochain. Les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser la foule, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Tôt ce jeudi matin, des manifestants ont paralysé toutes les activités dans la commune urbaine de Télimélé. Ils ont brûlé des pneus et érigé des barricades sur les artères de la ville.

Pour rétablir l’ordre et ramener le calme dans la cité, les forces de l’ordre sont mises à contribution. Les agents ont réussi à disperser les manifestants jusque dans les quartiers en y pulvérisant du gaz lacrymogène.

Les trois principaux carrefours du centre ville ont été quadrillés par un important dispositif sécuritaire. Les agents ont réussi à éteindre le feu. Les manifestants ont été obligés de replier dans les quartiers alors que les forces de l’ordre contrôlent la ville. Aucune arrestation n’a été signalée.

A noter que le préfet, Amadou Sadio Diallo, a effectué une visite au marché central pour sensibiliser les femmes à venir revendre leurs articles et aux jeunes de libérer les issues.

Nous y reviendrons !

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tel: 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin