Vol de bétail à Ley-Miro, Koussy… 2 présumés devant la justice de Télimélé

5 février 2020 à 22 10 55 02552

Un procès très attendu s’est ouvert ce mercredi, 05 février 2020, à la justice de paix de Télimélé. Abdoulaye Barry, un marabout de 57 ans et Mamadou Korka Diallo, un marchand de 44 ans, comparaissent devant la juridiction pour vol de bétail. Leur jugement focalise beaucoup d’attentions dans la préfecture et même au-delà, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Bella Bah après sa libération : « un activiste ne peut jamais être ébranlé par un kidnapping…»

5 février 2020 à 22 10 41 02412

Comme annoncé précédemment, le procès d’Abdourahmane Bella Bah, activiste de la société civile et membre du Front National pour la Défense de la Construction, s’est achevé ce mercredi, 05 février 2020, au tribunal de Kaloum. Le jeune homme a été condamné à une peine d’un an de prison assortie de sursis et au payement d’une amende de 20 millions de francs guinéens. Maitre Salifou Béavogui, un des avocats de la défense et le jeune Bella Bah ont exprimé leurs sentiments à la fin de l’audience, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Kindia : Mory Sangaré menace les grévistes et bat campagne pour la nouvelle constitution

5 février 2020 à 19 07 48 02482

Dans le souci de casser la grève du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLCEG), entamée depuis le 09 janvier dernier, le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) a entamé une série de tournées à travers le pays. Dans la matinée de ce mercredi, 5 février 2020, Mory Sangaré a conféré avec les autorités locales, les responsables de l’administration scolaire et les parents d’élèves de la région de Kindia. Le ministre a menacé les grévistes avant d’inviter les enseignants à soutenir la nouvelle constitution qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Lire

Kankan : le lancement de la campagne du RPG reporté à la dernière minute !

5 février 2020 à 19 07 27 02272

Initialement prévu pour ce mercredi, 5 février 2020, le lancement de la campagne du RPG Arc-en-ciel a été reporté à la dernière minute. L’annonce en a été faite par Mambi Camara, coordinateur régional du parti au pouvoir à Kankan, à la place des Martyres où les militants attendaient impatiemment le lancement de cette campagne, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Lutte contre le 3ème mandat : un jeune condamné, 4 autres libérés au tribunal de Dixinn

5 février 2020 à 18 06 52 02522

Cinq jeunes, arrêtés à l’occasion des manifestations du Front Nationale pour la Défense de la Constitution (FNDC), contre le 3ème mandat pour Alpha Condé, ont été jugés ce mercredi, 5 Février 2020, au tribunal correctionnel de Dixinn. Tous les prévenus ont plaidé non coupables des faits de participation délictueuse à un attroupement. Si Thierno Souleymane Bah a été condamné à 3 mois assortis de sursis, ses quatre autres compagnons d’infortune ont été tout simplement libérés pour délit non constitué, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Incendie à Sonfonia Gare : une maison de 5 chambres ravagée par les flammes

5 février 2020 à 18 06 45 02452

Les incendies dans les domiciles privés se multiplient au quartier Sonfonia Gare, dans la comme de Ratoma. Dans la matinée de ce mercredi, 5 février 2020, un incendie d’origine inconnue a ravagé une maison d’habitation au quartier Sonfonia Gare 1, secteur Tanènè Barkayanka. D’importants dégâts matériels ont été enregistrés, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Coupe de la CAF : le Horoya va affronter un club nigérian en quarts

5 février 2020 à 18 06 28 02282

Les clubs qualifiés pour les quarts de finale de la coupe de la Confédération Africaine de Football connaissent désormais leurs adversaires. Le Hororya Athlétic Club de Conakry sera opposé au club nigérian d’Enyimba, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

L’imam de Labé à Alpha Condé : « mettez de côté tout ce qui peut être source de polémique…»

5 février 2020 à 17 05 22 02222

Les vérités du Premier imam de Labé aux émissaires d’Alpha Condé : « Aujourd’hui, si un citoyen de Labé vous dit qu’il est content de la façon dont les choses évoluent, il vous aurait menti. Parce qu’ils vivent assez d’injustice. Cette fois ci, nous sommes vraiment angoissés. S’il y a des tueries par ci, des destructions d’édifice publics et privés par-là, aller jusqu’à toucher les symboles de la religion, c’est de trop. Mais, si le Fouta traverse ces difficultés ces derniers temps, c’est vous les ministres ressortissants du Fouta, proches du président, qu’on peut accuser parce que… »

Lire

Guinée : 11 centrales syndicales menacent d’aller en grève pour soutenir le SLECG

5 février 2020 à 16 04 51 02512

Image d’archive

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), dirigé par Aboubacar Soumah, vient de bénéficier d’un soutien de taille dans son bras de fer avec le gouvernement. Onze centrales syndicales du pays, dont la puissante USTG, ont exprimé leur solidarité à la structure dans son combat pour l’augmentation des salaires des enseignants guinéens. Ces centrales se sont fait entendre à travers une déclaration rendue publique ce mercredi, 05 février 2020. Elles exigent « l’arrêt immédiat » du gel des salaires des enseignants grévistes et la reprise des négociations entre le gouvernement et le SLECG. Faute de quoi, ces onze centrales menacent de déclencher une grève générale et illimitée sur l’ensemble du territoire national.

Guineematin.com vous propose ci-dessous l’intégralité de leur déclaration.

 Travailleuses, Travailleurs et Retraités de Guinée tous Secteurs Confondus

  1. Considérant le refus du Gouvernement Guinéen de mettre en place les institutions de Dialogue Social et celles de la Fonction Publique ;
  2. Considérant le cahier de charge revendicatif du Syndicat Libre des Enseignants et Enseignants Chercheurs de Guinée SLECG et son protocole d’accord avec le Gouvernement ;
  3. Considérant le Sabotage et le détournement des objectifs du contrôle des effectifs des personnels du Système Educatif Guinéen ;
  4. Considérant les arrestations, séquestration et procès fantaisistes contre des leaders syndicaux pour faits de Grève ou d’Opinions ;
  5. Considérant le non-respect du protocole d’Accord du 10 Janvier 2019 en son point 02 ;
  6. Considérant le degré élevé de la corruption et les méfaits de la mal gouvernance qui sévissent dans notre pays,
  7. Considérant le refus catégorique du gouvernement à respecter ses propres engagements vis-à-vis de ses traditionnels partenaires sociaux ;
  8. Considérant le tripatouillage des résultats issus du recensement et l’assainissement du Fichier de l’Education,

Les Centrales Syndicales Nationales Guinéennes USTG, ONSLG, UGTG,     COSATREG, CGTG, CGSL, UDTG, SIFOG, UNTG, CGFOG, CONASYG ; réunies au siège de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) :

  • Prennent à témoin, l’opinion nationale et internationale, sur les graves et récurrentes violations de la Liberté Syndicale et le Droit Inaliénable à la Négociation et à la Protection régis par les Conventions 87, 98, 151 et 154 de l’OIT ;
  • Dénoncent et condamnent l’attitude déstabilisatrice du Gouvernement dans la gestion du Dialogue Social et la justice sociale ;
  • Privilégient et exigent des Négociations avec les Signataires du Protocole du 10 Janvier 2019
  • Condamnent l’attitude irresponsable des Autorités de l’Education dans la gestion de la crise au sein du système éducatif guinéen matérialisée par les propos désobligeants tenus par le Ministre du MENA à Boké ;
  • Rappellent que toute prime, quelle que soit sa valeur ; reste temporaire, facultative et ne constitue qu’un accessoire de Salaire et non une valorisation du salaire indiciaire ;

Eu égard aux points susmentionnés, les Centrales Syndicales Nationales Guinéennes, réunies ce jour 05/02/2020 au siège de l’USTG décident de ce qui suit :

  • La reprise, immédiate et sans conditions des Négociations avec les signataires du dit Protocole,
  • Le maintien du mot d’ordre de Grève sur toute l’étendue du territoire Nationale en attendant un aboutissement heureux,
  • L’arrêt immédiat du Gel de Salaire des Enseignants pour faits de Grève.

Faute de quoi, les Centrales Syndicales Nationales Guinéennes solidaires se réservent le droit d’user de tous les moyens légaux pour faire valoir le droit Syndical, entre autres, une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national.

Vive les Enseignants de Guinée

Vive le SLECG

Vive le Mouvement Syndical Guinéen

Unis-nous Vaincrons

Fait à Conakry, le 05 Février 2020

Pour les Centrales Syndicales Guinéens

El hadj Yamoussa TOURE                                              Abdoulaye BARRY

Lire

Lutte contre un 3ème mandat : Bella Bah est condamné à un an de prison avec sursis

5 février 2020 à 16 04 49 02492

Abdourahmane Bella Bah de la Plateforme Esprit Citoyen

Après dix jours en prison, Abdourahmane Bella Bah vient d’être fixé sur son sort. Après une réquisition du procureur, qui demandait 3 ans de prison ferme et deux millions de francs guinéens d’amende, le tribunal de première instance de Kaloum a rendu son verdict, dans l’après-midi de ce mercredi, 05 février 2020.

Lire

Couplage des Législatives et du Référendum : « c’est un danger pour le peuple de Guinée »

5 février 2020 à 16 04 20 02202

Me Pépé Koulémou, président de l’ARN

Le couplage des élections législatives et du référendum constitutionnel décrété par le président Alpha Condé, pour le 1er mars 2020, passe mal chez de nombreux acteurs politiques qui y voient une manœuvre pour s’accrocher au pouvoir. Maître Pépé Koulémou, leader du parti Alliance Pour le Renouveau National (ARN), candidat aux législatives, soutient que le président Condé veut imposer une dictature à la Guinée à travers ce couplage qui est un danger pour la nation. Il l’a dit au téléphone d’un reporter de Guineematin.com ce mercredi, 05 février 2020.

Lire

Lancement de la campagne du RPG à Kankan: les écoles et l’administration paralysées

5 février 2020 à 16 04 14 02142

Le RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir en Guinée, a lancé sa campagne électorale pour les législatives du 1er mars 2020, à Kankan, son fief traditionnel. Le constat révèle que la presque totalité des écoles de la commune urbaine sont fermées, l’administration est paralysée bien que ce ne soit pas férié, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Crise politique en Guinée : l’OGDH appelle la communauté internationale à la fermeté

5 février 2020 à 16 04 10 02102

Abdoul Gadiri Diallo, président OGDH

Dans une déclaration rendue publique ce mercredi, 05 février 2020, l’OGDH s’est exprimée sur la crise politique qui secoue aujourd’hui la Guinée. Une crise née de la volonté du président Alpha Condé de changer l’actuelle Constitution pour s’octroyer la possibilité de briguer un troisième mandat. L’Organisation Guinéenne des Droits de l’Homme et du Citoyen a exprimé sa préoccupation face à cette situation et appelé à l’intervention de la communauté internationale pendant qu’il est temps.

Lire

Couplage des législatives et du référendum : ce qu’en dit Fodé Mohamed Soumah

5 février 2020 à 14 02 36 02362

Fodé Mohamed Soumah, président de la GéCi

Il y aura désormais un couplage des élections législatives et du référendum constitutionnel en Guinée pour le 1er mars 2020. L’annonce en a été faite hier mardi, 04 février 2020, à travers un décret du président Alpha Condé lu sur les ondes des médias d’Etat. Une annonce qui divise davantage partisans et adversaires du projet de nouvelle constitution, notamment au sein de la classe politique.

Lire

LE MINISTRE ABDOULAYE YERO BALDE REÇOIT LE TITRE DOCTEUR HONORIS CAUSA DE FON UNIVERSITY

5 février 2020 à 14 02 04 02042

Consciente de ses hautes potentialités, de ses capacités à collaborer avec l’Humain, l’Université FON de la Macédoine du Nord, première université privée des pays des Balkans a décerné le Doctorat Honoris Causa à Monsieur Abdoulaye Yéro Baldé, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de la République de Guinée.

Lire

Viol et séquestration d’une mineure : le procureur demande 10 ans de prison contre Jordan

5 février 2020 à 13 01 07 02072

Les procès pour viol, notamment sur mineures, se multiplient dans les tribunaux de notre pays. C’est dans le cadre de la répression de ces actes criminels que le procès de Boubacar Bah, alias Jordan, accusé de viol et séquestration, a connu son dernier virage au tribunal de Dixinn. Dans la journée du lundi dernier, 03 février 2020, le procureur a requis une peine de 10 ans de prison contre lui, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Un accusé à la barre : « ils ont cherché des armes et sont venus nous filmer avec »

5 février 2020 à 13 01 06 02062

Le procès de trois présumés bandits s’est ouvert hier, mardi 04 février 2020, devant le tribunal criminel de Dixinn. Amadou Sayon Camara alias « Mike River », Louis Loua dit « Koffi » et Félix Houphouët Mara, sont poursuivis pour vol à main armée, association de malfaiteurs et complicité. Tous, ont rejeté les faits mis à leur charge, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Manque d’eau à Conakry: le calvaire des laveurs d’engins roulants en saison sèche !

5 février 2020 à 13 01 05 02052

De nos jours, de nombreux citoyens de Conakry exercent le métier de lavage d’automobiles et de motos. Une activité qui leur permet de joindre les deux bouts dans une conjoncture économique pour le moins compliquée. Toutefois, ils sont confrontés à un réel problème d’eau en cette période de saison sèche. C’est ce qu’ont confié des citoyens certains d’entre eux à un reporter de Guineematin.

Lire