Abdourahmane Bella Bah de la Plateforme Esprit Citoyen

Après dix jours en prison, Abdourahmane Bella Bah vient d’être fixé sur son sort. Après une réquisition du procureur, qui demandait 3 ans de prison ferme et deux millions de francs guinéens d’amende, le tribunal de première instance de Kaloum a rendu son verdict, dans l’après-midi de ce mercredi, 05 février 2020.

Finalement, l’activiste de la société civile a écopé d’un an de prison avec sursis et 20 millions de francs guinéens (environ 2 000 USD) d’amende pour son opposition sans cesse renouvelée contre le projet de nouvelle constitution qui permettrait au président Alpha Condé de se maintenir au pouvoir après son dernier mandat de cette année.

Même si le président de la plateforme Esprit Citoyen est désormais libre de rentrer à la maison, après ce verdict, le collectif des avocats chargés de sa défense ont annoncé qu’ils vont interjeter appel de ce jugement.

A suivre !

Alseny Kaba est au TPI de Kaloum pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin