Le leader de l’Union pour le Progrès et le Renouveau (UPR), Elhadj BAH Ousmane, poursuit son séjour à l’intérieur du pays pour appuyer les candidats uninominaux du parti pour les élections législatives du 1er mars prochain. La journée d’hier lundi, 17 février 2020, était chargée pour la délégation avec une cérémonie de lecture du saint Coran à Gongoré, une visite à Mâci et un accueil triomphal à Pita, rapporte Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Elhadj BAH Ousmane et sa suite ont entamé leur programme de ce lundi par la participation à une séance d’invocations et de lecture du Coran pour la paix et la victoire de l’UPR à Gongoré, son village d’origine, relavent de la préfecture de Pita. La cérémonie a mobilisé les notables et sages de la localité.

Ensuite, le président de l’UPR s’est rendu successivement à Palaga et à Mâci centre, deux localités de la commune rurale de Mâci où la délégation a fait l’objet d’un accueil chaleureux. A Mâci centre, le 1er vice-maire, Ousmane BARRY, a rappelé l’engagement du président de l’UPR pour la préservation de la paix et l’unité nationale en Guinée. « Ce lundi, 17 février 2020, est un jour mémorable pour la commune de Mâci. Il vous souviendra que notre président, au second tour de la présidentielle en 2010, était venu nous dire de soutenir le Pr Alpha CONDE.

Cela lui avait valu toute sorte d’animosité de la part de certains de nos compatriotes. Mais, l’histoire lui a donné raison. Il est resté républicain, il a sauvé l’unité nationale. Et après les deux mandats, nous sommes en droit de demander, maintenant, où en sommes-nous ? On va toujours continuer ou bien, il était prévu qu’on nous retourne l’ascenseur ? C’est la réponse à ces questions que nous attendons de notre leader. En attendant, nous lui assurons notre fidélité et notre détermination à œuvrer pour le rayonnement de notre parti, notre bien commun », a dit Ousmane BARRY, secrétaire général de la section de l’UPR à Mâci.

Dans sa réponse, Elhadj BAH Ousmane a rappelé ce qui s’est passé en 2010 avant de réitérer sa candidature pour la présidentielle de 2020. « S’il y a une chose qui nous appartient et qui est plus chère pour nous tous, c’est bien la Guinée. En 2010, nous avons décidé librement et objectivement de sceller une alliance avec le Pr Alpha CONDE et son parti pour sauver l’unité de notre pays, pour renforcer le tissu social et pour consolider la paix qui semblait menacée. Aujourd’hui, je veux dire en 2020, après ses deux mandats, n’avons-nous pas le droit de dire à notre partenaire que nous aspirons et nous voulons diriger le pays ?

Je pense qu’il n’y a aucun doute possible à ce niveau. Nous sommes candidats en 2020 pour la magistrature suprême. Nous pensons réunir les conditions nécessaires pour diriger convenablement notre pays dans la paix, l’unité et le progrès social pour tous, si nous sommes investis de la confiance de la majorité de nos compatriotes. C’est pourquoi je vous appelle tous à vous mettre au travail dès maintenant. Vous devez rassurer les Guinéens, refuser la violence, cultiver l’amour du prochain et surtout aller partout pour attirer vers l’UPR le maximum de nos concitoyens. »

Après l’étape de Mâci, la délégation de l’UPR a mis le cap sur Pita. C’est à Bomboly, une localité située à 9 km du centre ville de Pita, que la colonie de motards et plusieurs dizaines de véhicules ont accueilli Elhadj Bah Ousmane et sa suite au son de la musique, des chants et danses. A la maison des jeunes de Pita, qui n’a pas pu contenir la foule, plusieurs intervenants ont pris la parole pour galvaniser la foule avant l’intervention très suivie du président de l’UPR.

Comme partout ailleurs, BAH Ousmane, tout souriant et apparemment satisfait de la mobilisation, a appelé les populations de Pita à voter massivement pour les listes uninominales et nationale de l’UPR aux législatives du 1er mars prochain. « Pour défendre vos droits et sauvegarder vos intérêts, l’UPR a besoin de nombreux députés. Plus nous sommes nombreux, plus nous sommes forts et on peut vous aider. Pour cela, voter massivement pour l’UPR, en choisissant le parapluie déployé. A Pita, Dalaba, Labé, Lélouma, Koubia, Télimélé, Mali, Dixinn et Ratoma, nous avons présenté des candidats à l’uninominal. Je vous demande, comme vous voulez que nous soyons très nombreux à l’Assemblée nationale et en votre nom, de voter tous pour l’UPR dans l’ordre et la discipline. »

A noter que ce mardi, 18 février 2020, le président de l’UPR est attendu à Labé et dans d’autres localités de Pita pour rencontrer ses militants et remobiliser la troupe en faveur du parti.

De Pita, Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com