Comme on le sait, la mobilisation des Guinéens contre un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé a été réprimée dans le sang. Plusieurs dizaines de famille ont perdu les leurs suite aux répressions des manifestations à Conakry et à l’intérieur du pays, principalement à Mamou et à N’zérékoré.

Si à N’zérékoré, on raconte que plusieurs victimes avaient été rapidement enfouies dans une fosse commune, les victimes de Conakry ont, elles, souvent bénéficié des hommages des leaders et partisans du Front national pour la défense de la Constitution, avant des enterrements populaires au cimetière de Bambéto, lieu par excellence qui accueille les victimes du régime Alpha Condé depuis une dizaine d’années.

Dans un communiqué signé ce mercredi, 1er juillet 2020, le Front national pour la défense de la Constitution- qui a déjà annoncé son intention de reprendre ses manifestations de rue contre la confiscation du pouvoir d’Etat par Alpha Condé à partir du 8 juillet- prévoit l’organisation des funérailles des huit (8) dernières victimes de la répression.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, le communiqué du FNDC :

Le FNDC informe le peuple de Guinée, l’opinion nationale et internationale que l’inhumation des dernières victimes de la lutte contre le troisième mandat est prévue ce vendredi 03 juillet 2020.

Il s’agit des huit (8) jeunes assassinés, pour certains, depuis janvier 2020, par les forces de défense et de sécurité et dont les corps étaient confisqués par les autorités à l’effet de dissimuler les crimes. Ce sont :

1) Mamadou Issa Bah, âgé de 22 ans

2) Mamadou Saidou Bah, âgé de 20 ans

3) Mamadou Bailo Diallo, âgé de 34 ans

4) Idrissa Barry, âgé de 15 ans

5) Souleymane Barry, âgé de 17 ans

6) Mamadou Hafiziou Diallo, âgé de 28 ans

7) Ousmane Barry, âgé de 23 ans

8) Elhadj Ibrahima Diallo, 17 ans

La levée de corps est prévue à 10h00 à l’hôpital Sino-Guinéen et l’itinéraire du cortège funèbre partira de ce centre hospitalier pour le cimetière de Bambéto où l’enterrement aura lieu à 12h00.

Le FNDC appelle les citoyens de Conakry à se mobiliser massivement dans le plus grand respect des mesures barrières contre la Covid-19 pour rendre un vibrant hommage à nos Martyrs.

Le FNDC rassure toutes les familles éplorées qu’aucun effort ne sera ménagé pour que ces crimes ne restent pas impunis.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

Conakry, le 1er juillet 2020

La Coordination nationale du FNDC

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin