De violents affrontements ont éclaté ce mercredi, 30 septembre 2020, entre des partisans de l’UFDG et du RPG Arc-en-ciel à Faranah. On dénombre déjà une dizaine de blessés et plusieurs commerces vandalisés et pillés, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville.

Selon certains, ces violences sont la conséquence directe des événements enregistrés hier à Labé et à Dalaba (deux villes de la Moyenne Guinée), où le cortège du Premier ministre qui battait campagne en faveur du RPG Arc-en-ciel, a été attaqué par des manifestants. En guise de représailles, certains militants du parti au pouvoir à Faranah ont décidé de s’en prendre aux partisans de l’UFDG dans cette ville de la Haute Guinée. Selon le programme établi par les autorités, c’est le principal parti d’opposition du pays qui devait battre campagne ce mercredi dans la ville. Mais leur sortie a tourné en affrontement entre eux et leurs adversaires du parti au pouvoir.

« Depuis hier nuit, nous avions appris que le RPG a décidé de s’attaquer à nous ce matin, mais on n’y a pas cru. On s’est dit qu’eux, ils ont fait leur campagne dans la tranquillement dans la ville, personne ne les a dérangés, donc il n’y a pas de raison qu’ils nous empêchent aussi de sortir puisque c’est notre tour aujourd’hui de battre campagne. Mais à notre grande surprise, on a vu des loubards armés de machettes et de gourdins circuler dans la ville, à bord de véhicules avec une sonorisation. Ils ont jeté des cailloux sur les gens, blessant plusieurs personnes. Ils se sont attaqués à plusieurs boutiques et magasins qu’ils ont complètement vidés », témoigne un militant de l’UFDG.

Ces affrontements ont fait déjà au moins 10 blessés, dont 9 civils et un gendarme. Malgré l’intervention des forces de l’ordre, qui ont dispersé les antagonistes, la situation reste toujours très tendue dans la ville, qui est complètement paralysée.

Nous y reviendrons !

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin