image d’archive

Un incendie d’origine inconnue s’est produit dans la soirée du samedi dernier, 28 novembre 2020, au marché central de Faranah. Le feu a touché trois boutiques, dont une qui a été complètement consumée avec son contenu, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville.

Mohamed Diaby, vendeur de matériaux de construction, est la principale victime de cet incendie. Ce samedi, il est resté dans sa boutique jusqu’aux environs de 18 heures et a fermé sa boutique pour rentrer chez lui. Quelque temps, il reçoit une mauvaise nouvelle : sa boutique est en feu. Il s’est rendu précipitamment sur les lieux, mais n’a réussi à rien sauver, malheureusement. Car, même les marchandises et l’argent qui n’ont pas été touchés par le feu ont été emportés par certaines personnes.

« C’est aux environs de 19 heures, alors que j’étais en train de prier, que trois personnes sont venues chez moi pour me dire que ma boutique, que j’avais fermée il y a une heure, a pris feu. Je ne sais pas maintenant comment l’incendie s’est déclaré parce qu’il n’y avait pas de courant dans ma boutique. C’est au niveau d’une boutique voisine qu’il y avait le courant.

Donc, je ne sais pas encore quelle est l’origine du feu. L’incendie a commencé par le plafond et a consumé toutes les marchandises qui étaient stockées derrière la boutique. Une grande partie des marchandises qui étaient dans la boutique a été également emportée par des voleurs. La perte est estimée à plus de 300 millions de francs », a-t-il confié.

Deux autres boutiques collées à celle de Mohamed Diaby ont été touchées par l’incendie, mais leurs propriétaires ont réussi à faire sortir leurs marchandises avant que le feu ne se propage dans les locaux. Les sapeurs-pompiers sont venus sur le terrain, mais ils n’ont pas pu intervenir. Certains jeunes se sont emparés de leur tuyau et l’ont coupé. Ce qui a obligé les agents à rebrousser chemin. C’est avec les moyens du bord que les citoyens ont réussi à éteindre le feu.

Après l’incendie, plusieurs jeunes ont érigé des barricades sur la route pour protester contre EDG, qu’ils accusent d’être responsable de cette situation. Ce que dément le directeur de l’EDG de Faranah. Monsieur Karifa Sylla précise que le quartier en question n’avait même pas de courant lorsque cet incendie s’est produit.

« Ce n’est pas EDG qui a causé l’incendie parce que le quartier Marché est isolé depuis un mois à cause de la panne du transformateur du quartier, en plus des deux autres qui étaient déjà en panne. C’est ce samedi, vers 6 heures, que j’ai réceptionné les trois transformateurs. Et dans la journée, on a commencé l’installation, mais sans terminer les travaux. Donc, les transformateurs n’étaient pas opérationnels », a-t-il laissé entendre.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tél. : 00224 620241513/660272707

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin