Âgé de 40 ans et détenteur d’une Licence professionnelle en « Transformation et Commercialisation des produits de la Mer », Youssouf Sylla est candidat pour la municipalité de Cherbourg En Cotentin, en Normandie, dans le nord-ouest de la France. Ce franco-guinéen fait partie de la liste conduite par la députée Sonia Krimi (l’une des figures de l’aile gauche du groupe la République En Marche à l’Assemblée nationale française). Et, sur cette liste de 55 conseillers-candidats, Youssouf Sylla occupe le 16ème rang. Il espère être élu pour défendre et réaliser des projets dans les secteurs de l’éducation, la santé, l’environnement, le transport…

Arrivé en France en 2005 (en provenance du Maroc) pour poursuivre ses études, Youssouf Sylla a été accueilli à l’institut national des sciences et technique de la mer » de Cherbourg En Cotentin, où il obtiendra une « Licence professionnelle en Transformation et Commercialisation des produits de la Mer ».

Après ses études, Youssouf Sylla entamera une carrière professionnelle à Cherbourg En Cotentin. Et, aujourd’hui, il occupe le poste de « contrôleur qualité » en industrie agroalimentaire animale. Mais, il compte aussi s’engager en politique. Et, pour son premier pas dans ce milieu, il est candidat sur la liste de la députée Sonia Krimi pour les élections municipales dans cette ville.

« Je suis candidat parce que cette ville m’a accueilli avec beaucoup de plaisir pendant mes études. L’accueil a été chaleureux et les populations de la ville sont merveilleuses. Je me suis intégré et je me suis senti français sans problème. Donc, il est de mon devoir de m’impliquer dans la vie de la communauté et donner le meilleur de moi-même à cette ville de Cherbourg En Cotentin pour son développement socio-économique et son émancipation politique », a confié Youssouf Sylla.

Pour son entrée en politique du côté de l’hexagone, Youssouf Sylla a été encouragé par une amie, la députée française Sonia Krimi. Mais, ce sont ses compétences dans le domaine de la mer, son intégration facile et son implication profonde dans la vie publique de la communauté de Cherbourg En Cotentin qui ont motivée sa candidature pour la municipalité de cette ville côtière. Sur la liste de 55 conseillers municipaux, Youssouf Sylla occupe le 16ème rang. Et, il a des projets pour cette ville où il vit avec son épouse et ses deux enfants.

« Quand j’étais étudiant, j’étais membre de l’association AFEV qui aidait les enfants en situation difficile dans les écoles de Cherbourg. Ce combat pour l’éducation va continuer. Je donnerai également beaucoup de valeur à la mer dont la ville de Cherbourg dépend largement. La garde de la ville ne reflète pas l’image d’une ville de plus de 80 mille habitants. La ville a besoin d’une gare qui reflète son image. Le projet de reconstruction de la gare a été voté depuis 1986. Mais, ce projet souffre toujours dans les tiroirs de la municipalité. Par manque de volonté politique, le projet n’a jamais vu le jour. Mais, la députée Sonia Krimi, une fois sa liste déclarée vainqueur va s’atteler immédiatement à la réalisation de ce projet, avec l’équipe qui l’accompagne… », a indiqué Yousouf Sylla.

Pour cette ville du nord-ouest de la France, Yousouf Sylla et l’équipe de Sonia compte également « redynamiser l’enseignement supérieur qui a perdu ses attraits », à Cherbourg. Ils entendent aussi se battre pour la préservation de l’environnement.

Afin de permettre aux foyers de préserver leur pouvoir d’achat, cette équipe compte rendre gratuit les bus de transport en commun. Ceci, pour éviter aux ménages dépenser leurs revenus pour l’achat de véhicules.

« La propriété de Cherbourg sera une priorité pour notre équipe. Nous allons redynamiser l’hôpital public de la ville qui souffre énormément des querelles syndicales, avec ses milliers de travailleurs. En ces temps de rejet de l’autre, notre équipe, elle-même issue de la diversité, entend aussi faire de Cherbourg une ville d’accueil pour les étrangers en situation régulière », a expliqué Youssouf Sylla.

L’équipe de Guineematin.com souhaite une très bonne chance à monsieur Sylla

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin