Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo, préfet de Dinguiraye

La ville de Dinguiraye a vécu une journée assez tendue ce mardi, 18 février 2020. A l’origine, une décision du préfet interdisant un meeting de sensibilisation organisé par le FNDC. Ce bras de fer a conduit à l’attaque des locaux de la préfecture par des manifestants qui exigent le départ de l’autorité préfectorale, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Joint au téléphone, Abdoul Kébé, secrétaire fédéral de l’UFDG à Dinguiraye, a expliqué l’origine de cette situation. « Depuis le vendredi dernier, 14 février 2020, on a envoyé une lettre d’information à la mairie pour annoncer l’organisation d’un meeting de sensibilisation. Mais le préfet de Dinguiraye s’est mêlé en nous refusant l’accès du stade préfectoral. On lui a dit que la campagne pour le référendum constitutionnel est lancée depuis le 16 février et que la campagne c’est pour le Oui ou le Non à la nouvelle constitution. La mouvance a fait sa campagne sans qu’on ne réagisse, donc nous aussi, nous avons le droit de faire la nôtre pour dire Non au référendum. Malgré tout, il (le préfet) a refusé », a-t-il expliqué.

Les opposants ont décidé à leur tour de maintenir le meeting. Ce mardi, 18 février, aux environs de 16 heures, ils sont venus avec leurs militants massivement mobilisés, pour rentrer de force au stade préfectoral de Dinguiraye et tenir leur manifestation. Dans la foulée, certains manifestants sont allés attaquer les locaux du bloc administratif préfectoral, exigeant le départ du Colonel Mamadou Lamara Diallo, le préfet de Dinguiraye. « Les manifestants ont caillassé le bloc administratif, brisant les vitres de l’extérieur. Même la radio rurale qui est à côté de la préfecture a enregistré quelques dégâts. Mais, ils n’ont pas pu accéder aux locaux de la préfecture, ils ont été dispersés par les forces de l’ordre », témoigne un citoyen qui a observé la scène.

On apprend que la gendarmerie de Dinguiraye a interpellé plusieurs manifestants.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com
Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com