Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, le juge de paix de Télimélé s’est prononcé sur le meurtre d’un jeune homme de 14 ans, survenu le vendredi 27 novembre 2020, dans la sous-préfecture de Sinta. Selon Yamoussa Conté, c’est une affaire de vente de moto qui est à l’origine de ce crime. Mais, contrairement aux premières informations données par certains habitants de Sinta, le magistrat précise qu’aucun organe n’a été coupé sur le corps de la victime.

 

« Il y a eu une affaire de moto qui s’est passée entre les deux jeunes. La maman de la victime, Mamadou Bobo Bah (élève en classe de 7ème année au collège de Sinta et conducteur de taxi moto), avait voulu vendre sa moto. Donc, ce dernier a proposé d’aider son cousin Thierno Madiou Bah (le meurtrier présumé) à acheter la vieille moto, à condition que le client Thierno Madiou Bah lui donne une somme de cent mille francs. C’est ainsi que le nommé Thierno Madiou Bah qui avait son argent au Sénégal, où il résidait, a autorisé de faire un dépôt de 250.000 francs CFA sur le compte Orange money de la victime. Mais, dès qu’il a reçu l’argent, il (Mamadou Bobo Bah) s’est éclipsé. Après une longue recherche, les deux se sont retrouvés.

 

Par la suite, Thierno Madiou a demandé à Mamadou Bobo de l’accompagner au village de Sarresin. Quand ils sont arrivés sur la colline de Djelekoné, en pleine brousse, Thierno Madiou Bah qui avait une grosse pierre dans sa poche, a administré un violent coup à Mamadou Bobo Bah, au niveau de la nuque. Puis, s’en est suivie une bagarre entre les deux. Mais ne pouvant plus résister, parce qu’il saignait, Mamadou Bobo Bah a succombé de sa blessure. Mais, le visage de la victime n’a pas été défiguré. Les yeux, les oreilles n’ont pas été perforés, et aucun organe génital n’a été enlevé sur le corps », a expliqué le juge de paix de Télimélé.

 

Poursuivant, Yamoussa Conté est revenu sur les circonstances de l’interpellation de l’auteur présumé de ce meurtre. « Thierno Madiou Bah, le présumé auteur du crime, a voulu prendre la moto de Mamadou Bobo Bah pour s’enfuir. C’était aux environs de 22 heures. Mais la moto a eu un problème. Il l’a laissée sur place pour aller déplacer un mécanicien, qui est venu avec une caisse à outils pour dépanner la moto. Mais, arrivé sur les lieux, le mécanicien n’a pas osé. Ayant eu peur de la distance et de l’isolement de l’endroit, il a laissé sa caisse à outils là-bas et s’est retourné au village. Arrivé dans un bar café, il a expliqué le scénario à un proche de la famille du présumé auteur du crime, Thierno Madiou Bah.

 

Et cela a trouvé que la victime, Mamadou Bobo Bah, a été recherchée par ses parents durant la journée du vendredi, sans succès. En fin de compte, le présumé auteur du crime a été retrouvé le samedi 28 novembre 2020, chez sa sœur avec la moto. Et la gendarmerie territoriale de Télimélé, qui était informée des faits, s’est transportée sur les lieux afin de faire une interpellation. A l’heure qu’il fait, le présumé auteur du crime est sous mandat de dépôt à la maison centrale de Télimélé pour des fins d’enquête. La justice fera de son mieux pour faire la lumière sur cette affaire. Et la famille de la victime sera entendue dès ce lundi, 30 novembre 2020 », a annoncé le magistrat.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628516796

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin