De très nombreux ressortissants de la Basse Côte se sont retrouvés chez Elhadj Sekhouna Soumah ce samedi 1er décembre 2018 à Dubréka. La démarche visait à réfléchir sur les stratégies à mettre en œuvre pour renforcer les liens entre les fils et filles de la Guinée Maritime, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

De nombreuses personnalités, venues des quatre coins de la Basse Côte, se sont rencontrées à Toumaniyah, dans la commune urbaine de Dubréka. Autour du Premier ministre, Kassory Fofana, on notait la présence de certains membres du gouvernement, des anciens ministres et de très nombreux cadres ressortissant de la région.

Dans son discours, Elhadj Sekhouna Soumah a invité les fils et filles de la Basse Côte de resserrer les liens, de renforcer la solidarité pour faire aux nombreux défis du moment.

En outre, le Kountigui est revenu sur son thème favori, à savoir la vente des parcelles de la région aux « allogènes ». S’exprimant en langue Soussou, Elhadj Sekhouna Soumah a dit à ses « parents » de ne pas revendre des dizaines d’hectares.  » Une parcelle ou deux ou trois, vous pouvez vendre. Mais, ne vendez pas des dizaines d’hectares. Non et non ».

S’adressant au Premier ministre, Elhadj Sekhouna Soumah a demandé entre autres de rouvrir les salles de classes.

Un petit groupe de femmes qui a voulu protester contre le fait que les enfants soient toujours à la maison à cause de la grève des enseignants. Elles ont été prises à partie par des jeunes en colère.

Nous y reviendrons !

Alpha Mamadou Diallo depuis Dubréka pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin