Mamadou Thiangui Diallo

Une conférence des Organisations d’Employeurs d’Afrique Occidentale et Centrale s’est ouverte ce mercredi, 12 décembre 2018, dans un réceptif hôtelier de Conakry. Placée sous le thème « Economie verte et développement durable », la rencontre va permettre aux participants d’échanger sur comment accélérer la croissance et la création d’emplois. La cérémonie a été présidée par le ministre de la sécurité et de la protection civile, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Dans son discours, Mamadou Thiangui Diallo, représentant d’Ansoumane Kaba, président du Conseil National du Patronat de Guinée, est revenu sur l’importance du thème de cette conférence. « L’économie verte est une économie qui entraine une amélioration du bien être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie des ressources. Nos désirs d’agir se transforment en véritables actions. L’économie verte couvre un grand nombre de secteurs d’activités qui répondent à nos préoccupations et offre de nombreuses opportunités de création d’entreprises et de nombreux emplois décents, aussi bien en matière de protection de l’environnement qu’en gestion de ressources naturelles ».

Housseine Diallo

De son côté, Housseine Diallo, secrétaire exécutif de la Fédération Patronale de l’Afrique de l’Ouest (FOPAO) a expliqué les enjeux de cette conférence. « Si les employeurs de l’Afrique de l’Ouest et du Centre se réunissent pour parler de l’économie verte, c’est absolument la préoccupation de tous ceux qui, aujourd’hui, résident dans cette zone. Il y’a deux éléments : le changement climatique et ses conséquences sur nos vies, sur notre travail et il y a le problème d’emploi. De par l’économie verte, il est sûr que de nouveaux emplois peuvent être créés, certains emplois disparaîtront. Mais, des emplois peuvent être créés dans des secteurs aussi importants comme l’agriculture, qui est l’activité principale dans notre sous-région. Il faut réfléchir et donner un cadre où l’économie verte peut se développer, où la croissance sera entraînée et qui devra être une croissance inclusive qui apporte des éléments pour lutter contre la pauvreté par la création d’emplois ».

En présidant cette conférence portant sur l’économie verte, Alpha Ibrahima Keira, ministre de la sécurité et de la protection civile, a exprimé toute la gratitude du gouvernement à l’égard des participants pour avoir effectué le déplacement de Conakry.

« Il est donc important et utile que les employeurs que vous êtes, et qui sont considérés dans nos pays comme des moteurs de l’économie nationale ainsi que les créateurs de richesse et d’emploi décent, puissent réfléchir à cette thématique afin de faire de l’économie verte une économie de création d’emploi pour nos populations, surtout pour nos jeunes qui, en Guinée et en Afrique, représentent 60% de la population active. Nous serons présents à vos côtés à cette conférence pour partager avec vous notre volonté de créer un cadre adéquat, capable de libérer pleinement le potentiel de l’économie verte, d’où l’importance que nous accordons aux résultats de vos travaux que nous pourrions prendre en compte dans l’élaboration de nos politiques nationales dans ce domaine », a souhaité le ministre.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin