Les débats se poursuivent au tribunal correctionnel de Kaloum dans le dossier Paul Moussa Diawara et Inza Bayo poursuivis pour détournement de fonds publics et complicité au préjudice de l’Etat guinéen. Après avoir été mis à rude épreuve par les avocats de la partie civile, les deux prévenus demandent la comparution de l’expert-comptable par qui on a découvert le présumé détournement, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Après été « malmenés » par les avocats de l’agent judiciaire de l’Etat, Inza Bayo et Paul Moussa Diawara, par la voix de leurs a avocats, demandent la comparution de Kahi Magassouba.

Selon maitre Alseny Sylla, l’OGP a été audité successivement par l’inspection d’État et par le cabinet comptable, dirigé par Kahi Magassouba. « Le rapport de l’expert-comptable n’a pas été contradictoire. Il y a des pièces qui manquent dans ce rapport et qui sont très importants pour la manifestation de la vérité. Certaines dépenses, comme deux ans de frais de location des locaux de l’OGP, n’ont pas figuré dans le rapport. Donc, on a des doutes. C’est pourquoi nous demandons la comparution de l’expert-comptable ».

Des arguments rejetés aussi bien par le procureur Ousmane Sankhon que les avocats de la partie civile. Pour maitre Gbilimou « s’il y a des éléments incomplets dans ce rapport, c’est à votre faveur. Il suffit de l’exploiter à vos intérêts au moment venu. La comparution de l’expert-comptable n’est pas nécessaire ».

Par la suite, l’avocat de la défense, maître Alseny Sylla a dit ses craintes de voir ses clients reconnus coupables puisque c’est l’Etat qui les poursuit et que les magistrats résistent rarement à la pression des autorités.

Le juge Ibrahima Kabélé Bangoura va rassurer l’avocat que c’est le droit qui sera dit dans cette affaire.

Ensuite, il a rejeté la demande de comparution de l’expert-comptable.
Les débats se poursuivent.

Alpha Mamadou Diallo depuis le TPI de Kaloum pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin