C’est finalement au 24 mars 2020 que la première audience de l’affaire Kaporo Rails est fixée à la Cour de justice de la CEDEAO, à Abuja, au Nigeria. L’annonce a été faite aux familles des victimes à travers une lettre du Greffier en chef de la Cour, en date du 06 de ce mois, a appris Guineematin.com à Conakry.

Comme on le sait, le régime Alpha Condé a injustement démoli par la force plusieurs domiciles privés dans la commune de Ratoma, précisément à Kaporo Rails, Kipé et Dimesse. Cette démolition d’un total de 1 769 bâtiments dont 1 299 villas- qui a commencé le 25 février 2019- a concerné 1 204 familles avec 19 219 personnes. Les Bulldozers du régime ont également raclé 13 écoles (avec 3 641 élèves), 12 mosquée, une église et 13 fabriques de glaces, au moment où un procès était d’ailleurs ouvert au tribunal de première instance de Dixinn.

N’ayant aucun espoir de se faire rétablir dans leurs droits en Guinée, les victimes ont alors porté l’affaire à la Cour de justice de la CEDEAO.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin