Les manifestations contre le projet du président Alpha Condé de changer la constitution guinéenne pour briguer un troisième mandat continue d’endeuiller les populations guinéennes. Dans la ville de Labé le nombre de victimes ne cesse d’augmenter. Une troisième victime a été enregistrée dans la soirée de ce jeudi, 23 janvier 2020, dans la ville de Karamoko Alfa Mo Labé. Et, selon les informations confiées à Guineematin.com par un médecin, ce troisième cas de mort concerne le chauffeur de l’ambulance de l’hôpital régional de Labé.

C’est dans l’intention d’aller chercher le corps de Mamadou Bhoye Barry, mécanicien de profession, originaire de Kolico, un secteur du quartier Pounthioun (deuxième victime de la journée) que Mamadou Diouma Diallo, le chauffeur de l’ambulance de l’hôpital régional de Labé a été pris à partie par des agents des forces de l’ordre déployés dans la ville.

Interrogée par Guineematin.com, un médecin de l’hôpital régional de Labé a confirmé cette mauvaise nouvelle, précisant que l’ambulance a également été fortement endommagée. Le corps de la victime se trouve actuellement à la morgue, a ajouté notre source.

A suivre !

 

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin