Conakry : divorce entre Canal+ et les distributeurs d’images câblées

Depuis l’année dernière, les diffuseurs d’images câblées de Guinée sont à couteaux tirés avec la société Canal+, qui les accusent d’utilisation frauduleuse de ses services. Souvent victimes de descentes musclées des agents des forces de l’ordre qui agissent au nom de cette société pour réquisitionner les matériels et interpeller les mis en cause, les distributeurs d’images câblées de Guinée ont enfin décidé de rendre tous les décodeurs appartenant à Canal +. Cette décision a été annoncée ce lundi, 17 février 2020, à travers une déclaration rendue publique en présence d’un huissier.

Guineematin.com vous propose ci-dessous un extrait de la déclaration du bureau de la Coopérative Nationale des Distributeurs d’Images Câblées de Guinée (CNDICG), lue par le président de la structure, Abdoulaye Bah.

« Au nom du bureau national des distributeurs d’images câblées de Guinée, qui emploie au jour d’aujourd’hui plus de 4500 jeunes à travers le pays, et par ma voix personnelle, nous annonçons à partir de ce jour, lundi 17 février 2020, le dépôt total de tous les matériels de Canal+ Horizon devant un huissier de justice au siège de la dite coopérative.

En effet, nous demandons solennellement à l’autorité compétente, au ministère de l’Information et de la Communication et le Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale, direction de la Justice militaire, d’informer la société Canal+ à partir de ce jour, de ne plus nous terroriser dans nos différentes installations ».

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS