Fodé Mohamed Soumah, président du parti GéCi

Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a décidé de reporter les élections législatives couplées avec le référendum constitutionnel, qui devaient se tenir le 1er mars 2020, en Guinée. Une décision surprenante pour Fodé Mohamed Soumah, le président du parti Génération Citoyenne (GéCi), en lice pour les élections législatives. Joint au téléphone par un journaliste de Guineematin.com peu après l’annonce de ce report, l’opposant a dit ne pas comprendre les raisons de cette décision.

« Nous sommes surpris de cette décision parce que les délégués sont prêts, les assesseurs ont été formés, nous étions prêts à vraiment aller voter le dimanche. Donc demain, nous allons nous retrouver pour évaluer la situation, et ensuite nous ferons une déclaration officielle », a réagi le président de la Génération Citoyenne.

Ce report est le troisième depuis l’annonce de l’organisation des élections législatives. Une situation qui porte atteinte à l’image de la Guinée, estime Fodé Mohamed Soumah. « Il faut avoir à l’esprit l’image du pays, il faut avoir à l’esprit l’exemple que l’on donne à l’international et à ses citoyens. C’est vrai, comme l’a dit le président, beaucoup de guinéens sont contents, beaucoup seront heureux.

Certains vont danser, d’autres vont crier de joie, en oubliant que c’est l’image du pays qui est écornée, en oubliant que rarement on a vu dans le monde un report d’élections qui ne soit pas accolé à une insurrection, à une attaque, à un problème de frontières ou à une pandémie. C’est-à-dire qu’aujourd’hui, les gens ne comprennent pas et ne comprendront pas qu’il n’y ait aucun de ces éléments qui puissent vraiment nous pousser au report », a-t-il dit.

Même s’il regrette et déplore ces multiples reports, le président de la GéCi souligne que son parti garde sa sérénité et qu’il continuera à se battre pour être représenté à l’Assemblée nationale.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com