Dans la journée de ce mercredi, 12 décembre 2018, quatre chefs de Départements étaient face aux députés guinéens, à l’Assemblée nationale. Il s’agissait de de Dr. Mohamed Diané, ministre d’Etat en charge de la Défense nationale, de Hadja Mariama Sylla, ministre de l’Action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, de Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports, des arts, de la culture et du patrimoine historique, et de Moustapha Mamy Diaby, ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique.

Chacun des quatre ministres a d’abord expliqué les missions de son département, l’utilisation du budget 2018, avant de défendre son projet de Budget de l’année 2019, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Dr. Mohamed Diané, ministre d’Etat, ministre des Affaires présidentielles et de la Défense nationale, a été le premier à se prêter à cet exercice pour les travaux de la plénière de ce mercredi, 12 décembre 2018.

Selon le ministre, en 2018, le budget du département de la Défense nationale s’élevait à 1 777 milliards 386 millions 394 mille 580 ; et, à la date du 10 décembre 2018, il a été décaissé à hauteur de 95%. En 2019, le ministre de la Défense nationale a proposé un budget de 1 794 milliards 101 millions 307 mille francs guinéens. Une petite hausse qui s’explique par le glissement catégoriel, représentant 10% de la masse indiciaire, et le recrutement de 2000 jeunes pour des nécessités de service, a précisé le ministre d’Etat.

Intervenant en deuxième position, madame la ministre de l’Action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, Hadja Mariama Sylla, a rappelé que le budget chiffré 86 milliards de francs de son département pour 2018, contre une prévision pour 2019 de 125 milliards ; soit, un taux de progression de 67%.

Du côté du ministère des Postes, Télécommunications et de l’Économie numérique, dirigé par Moustapha Mamy Diaby, en 2018, le département a bénéficié de 34 milliards 248 millions 842 mille 682 francs guinéens, contre un montant de 226 milliards 404 millions 339 mille francs guinéens. A en croire le ministre 208 milliards 360 millions francs guinéens seront destinés aux dépenses d’investissement.

Au titre des activités énoncées, 7 sont inscrites pour 2019. Entre autres il y a le schéma directeur informatique, l’atterrissage d’un second câble sous-marin, la construction du siège du département, le Data center (centre d’excellence ou encore le système intégré d’information).

Pour sa part, le ministère des Sports, de la culture et du patrimoine historique a présenté un budget de 180 milliards 591 millions 13 mille francs guinéens pour l’exercice 2019, contre 197 milliards 504 millions 694 mille francs guinéens en 2018 ; soit, une baisse de 8,5%. Un budget que le ministre Bantama Sow a essayé de justifier par l’organisation des tournois, la restauration et l’aménagement des sites touristiques du pays.

A suivre !

Du Palais du peuple, Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin