Le Forum Urbain National de l’Habitat de Guinée (FUNAGUI) s’est ouvert de mercredi, 04 décembre 2019, dans un réceptif hôtelier de Conakry. Pendant trois jours, les participants vont se pencher sur « la problématique du schéma national d’aménagement du territoire de la Guinée en vue d’une planification urbaine qui tienne compte des défis d’infrastructures, des services sociaux de base, de l’assainissement urbain, du changement climatique ».

Une initiative du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire en collaboration avec ONU-HABITAT qui regroupe tous les acteurs impliqués dans le secteur dans notre pays, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le forum est placé sous le thème « Gouvernance des institutions, urbanisation durable et opportunités de croissance économique soutenable à l’horizon 2040 ». Il s’ouvre au lendemain des foras régionaux tenus à travers le territoire national dans le cadre du projet ville durable financé par la délégation de l’Union Européenne en Guinée.

Claude Ngomsi, chef du bureau régional et représentant de l’ONU-HABITAT en Guinée

Dans son intervention, Claude Ngomsi, chef du bureau régional et représentant de l’ONU-HABITAT en Guinée, est revenu sur l’intérêt que revêt l’organisation d’un tel forum. « Ce forum s’inscrit à la veille du dixième forum mondial qui se tiendra à Abou Dhabi du 08 au 13 février 2020. Les conclusions des foras nationaux sont souvent partagées à ce forum dont le thème est Villes d’opportunités : établir un lien entre la culture et l’innovation. Nous invitons le gouvernement de la République de Guinée et tous les partenaires de la société civile, du secteur privé et des universités à s’inscrire et à venir au forum urbain mondial pour partager leurs expériences et identifier les meilleures pratiques à adopter ».

Boubacar Barry, ministre du Commerce

Le ministre du Commerce, Boubacar Barry, a présidé l’ouverture des travaux de ce forum. Au nom du Premier ministre et du ministre de la Ville, monsieur Barry a rappelé le contexte dans lequel se tient cette activité. « Cette rencontre se tient dans un contexte marqué par l’augmentation sans cesse de la population urbaine, la juxtaposition des quartiers huppés et des habitats précaires, l’occupation anarchique des espaces, la réalisation des constructions illégales jusqu’à dans les domaines publics maritimes et ce, malgré les multiples efforts fournis çà et là par les acteurs du secteur de la planification urbaine et de l’habitat. Pour corriger cette situation, notre pays la République de Guinée se dotait, il y a environ deux décennies, de plusieurs instruments juridiques et de planification urbaine destinés à guider et orienter son processus d’urbanisation et d’habitation. C’est le cas du schéma national d’aménagement du territoire élaboré en 1991 mais qui a souffert pour son application », a expliqué le ministre du Commerce.

En outre, Boubacar a rappelé les efforts fournis récemment par les autorités dans le secteur. « C’est pourquoi, à l’avènement de la troisième République… pour une gestion saine et efficace du secteur de l’urbanisme et de l’habitat, le gouvernement a initié entre autre actions : un programme ambitieux appelé Grand Conakry 2040. Cette vision de monsieur le président de la République a pour but d’encadrer le projet Guinée émergente. Dans cette optique, le gouvernement a mis en place un projet dénommé Programme de Développement et d’Assainissement Urbain en Guinée dont la mise en œuvre est assurée par le Programme des Nations Unies pour les Etablissements Humains (ONU-HABITAT) sur financement de l’Union Européenne. L’un des résultats clés attendus est l’organisation du présent forum national », a-t-il laissé entendre.

Professeur Joseph Alfred Kizerbo, représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé en Guinée (OMS) et coordonnateur par intérim du Système des Nations Unies
Pr. Joseph Alfred Kizerbo, représentant de l’OMS et coordonnateur par intérim du Système des Nations Unies

Pour sa part, Professeur Joseph Alfred Kizerbo, représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé en Guinée (OMS) et coordonnateur par intérim du Système des Nations Unies a dit tout l’intérêt que son institution accorde à la thématique du développement urbain. « Cette concertation sur l’urbanisation durable en Guinée vient à point nommé pour revisiter les orientations prises par le gouvernement et toutes les institutions en matière de politique, stratégie, de développement sectoriel et intersectoriel, de règlementation, d’organisation et de programmation des investissements. Il s’agit de documenter les recommandations émanant du niveau régional et périphérique à même de renforcer la gouvernance urbaine, locale et nationale et avec pour finalité la maitrise de l’occupation des sols et le bien-être des populations », a-t-il laissé entendre.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin