Elhadj Hafisiou Mali

Le choix du candidat de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) pour le scrutin uninominal de Mali reste toujours tendu entre les 8 prétendants qui sont en pleine campagne électorale au sein des sections rurales et urbaine du parti dans la préfecture, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Aucun des cadres dont les noms suivent qui veulent être présenté par l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) pour le scrutin uninominal de la circonscription électorale de Mali n’a accepté de retirer sa candidature pour faciliter la tâche à la commission d’investiture installée pour les besoins de la cause.

Il s’agit entre autres du secrétaire fédéral du parti, Elhadj Abdoulaye fily Diallo, maire de la commune urbaine, Mme Aminata Dalein Diallo (épousée par un autochtone de Mali), deuxième adjointe au maire de la commune urbaine, Mamadou Lamarana Barry, maire de la commune rurale de Yembéring, Abdoulaye Diouma Diallo, premier vice-maire de la commune rurale de Yembéring, Boubacar Arsama Diallo, conseiller communal issu de la société civile, Souleymane Thianguel Bah, ancien directeur de la cellule de communication de l’UFDG, actuellement en exil, Elhadj Hafisiou Bah, ressortissant de Mali à Paris et Lamine Tely Dieng, assistant technique du parti qui vient régulièrement à Mali lors des élections.

Si le droit de veto du président de l’UFDG, Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo plane sur la fédération de Labé en faveur du député uninominal sortant, l’honorable Mamadou Cellou Baldé, officiellement le bureau politique national du parti ne compte pas s’immiscer dans les affaires internes de sa représentation à Mali.

Le chef de file de l’opposition a des relations très serrées avec trois des candidats : sa sœur Aminata Dalein Diallo, Souleymane Thianguel Bah, originaire de Dougountounni et Elhadj Hafisiou Fougou Bah. Il lui serait donc socialement très difficile d’afficher ouvertement une préférence.

Mais, les ressortissants de Mali, haut placé dans les instances de l’UFDG dont l’honorable Abdoulaye Diouma Diallo, Dr Souleymane Dieng, Maire Samba de Dixinn et Abdoulaye Karim Diallo qui échangent sur la question presque tous les jours auraient ensemble jugés les candidatures d’Elhdj Hafisiou Bah, ressortissant de Fougou vivant en France et Lamine Tely Dieng meilleures parce que de bonne qualité par rapport au profil recherché par la population locale.

Qu’à cela ne tienne ! Tous les prétendants sont actuellement sur pieds de guerre et en campagne dans les sections rurales de l’UFDG de Mali.

Mais, sur le terrain, Elhadj Hafisiou Bah, semble avoir pris une bonne longueur d’avance. Car, il anime une dynamique association de ressortissants qui a déjà fait ses preuves, aux yeux de la population locale. Et les maires des communes rurales rêvent d’un lendemain meilleur avec une éventuelle présence de l’enfant de Fougou à l’Assemblée Nationale. Cependant, rien n’est gagné d’avance pour lui.

Souleymane Thianguel Bah, actuellement à Dakar ne s’avoue pas vaincu. Il multiplie les contacts téléphoniques pour solliciter des soutiens au sein des grands électeurs du parti.

Pareille pour le maire de la commune rurale de Yembéring, Mamadou Lamarana Barry qui, bien qu’en rééducation à son domicile suite à un accident de la circulation routière, a déployé des émissaires dans toutes les collectivités de la préfecture de Mali.

Pour le moment, aucune information ne circule sur la date des primaires de l’UFDG à Mali.

A suivre !

Depuis Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin