image d’archive

L’exploitation artisanale de l’or porte de nos jours de très graves impacts environnementaux. Ces derniers jours, la recherche de l’or a fait plusieurs victimes humaines dans la préfecture de Siguiri, en Haute Guinée.

Selon des informations confiées à un reporter de Guineematin.com, un éboulement dans une mine a causé la mort de deux jeunes et fait un blessé dans la sous-préfecture de Norossaba, ce mardi, 4 février 2020.

C’est dans une mine d’or située à environ 100 kilomètres du centre rural que l’accident s’est produit au moment où les exploitants étaient sous le sol. Joint par téléphone par Guineematin.com, le premier vice-maire de Norossaba, a précisé que ce drame enregistré à Woléwoléya concerne un citoyen de Nounkounkan et un autre de Norossaba. « C’est à 14 heures que nous avons été informés d’un cas d’éboulement à Woléwoléya, dernier district de notre contrée. Il y avait 4 personnes dans la mine. On a enregistré 2 cas de décès, un blessé et un autre a été sauvé », a indiqué Alpha Kabinet Doumbouya.

Ce sont Mamoudou Doumbouyah (marié et père de 6 enfants) et un certain Kenpès qui ont perdu la vie dans cette mine. On apprend que le blessé, Mamady Bérété, originaire de Faranah, a été admis dans une structure hospitalière à Kouroussa. Et les défunts devraient être inhumés ce soir même.

A suivre !

Alseny KABA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin