Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines

Comme annoncé dans nos précédentes publications, le report de la date de la tenue des élections législatives au 1er mars 2020 continu de faire des vagues dans notre pays, notamment au sein de la classe politique. Interrogé à ce sujet par un reporter de Guineematin.com, Saïkou Yaya Barry de l’Union des Forces Républicaines (UFR) a laissé entendre que ce report est loin d’être un souci du président Alpha Condé d’apaiser la tension dans notre pays.

Dans un décret rendu public hier soir, le président Alpha Condé a repoussé la date de la tenue des élections législatives pour le 1er mars, alors qu’elles étaient initialement annoncées pour le 16 février 2020.

Selon le secrétaire exécutif de l’UFR, Alpha Condé n’a d’autres intentions que de bâcler les élections. « Ce n’est pas l’intention d’Alpha Condé d’apaiser le climat politique. Son intention, c’est d’organiser des élections bâclées et, à sa guise, avoir une assemblée monocolore ».

Pour Saïkou Yaya Barry, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) est dans des difficultés matérielles pour organiser ces élections. « Ce qui a reporté les élections, c’est le fait qu’ils ne sont pas prêts, les bulletins de vote ne sont pas là, les enveloppes sécurisées qu’ils ont commandé ne sont pas des enveloppes sécurisées. C’est le matériel électoral qui n’est pas là qui fait qu’Alpha n’a pas organisé les élections. Donc, ça n’a rien à avoir avec une quelconque initiative soit des religieux ou bien des partis politiques », soutient monsieur Barry.

L’opposant prévient déjà que son parti continuera à refuser cette autre date tant que le fichier électoral ne sera pas assaini. « C’est quelque chose que nous refuserons parce que vous avez vu le fichier et vous avez vu les doublons qui existent dans ce fichier. Mais, ce n’est pas son problème. Alpha Condé ne compte pas faire une élection propre en Guinée. L’histoire retiendra qu’on a eu le plus mauvais des présidents en matière démocratique. Le combat que nous avons mené depuis des années, il nous a fait reculer totalement et nous nous battrons contre cela», a martelé Saïkou Yaya Barry.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin