La journée de participation citoyenne à l’assainissement s’est tenue ce samedi, 1er décembre 2018, dans la capitale guinéenne. Certains membres du gouvernement, avec à leur tête le Premier ministre, se sont mis à la tâche pour assainir divers endroits de Conakry.

C’est dans ce cadre que le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo, en compagnie de plusieurs citoyens, s’est attaqué aux tas d’ordures du secteur Morykantéyah, au quartier Nongo, dans la commune de Ratoma, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Munis de pelles, de brouettes, de râteaux, de houes et autres coupes-coupes, de nombreux habitants de Morykantéyah se sont retroussé les manches pour assainir leur secteur. Adultes, jeunes et femmes, avec le ministre Mouctar Diallo, se sont attaqués à plusieurs points noirs de Morykantéyah. La troupe va lentement mais sûrement nettoyer différents endroits.

Selon Mouctar Diallo, « c’est conformément à la décision du gouvernement d’impliquer les citoyens dans l’assainissement pour faire de notre capitale une ville propre où il fait bon vivre que l’on s’est retrouvé ici ce matin. Pour renforcer cette dynamique, pour en faire une habitude chez les populations, le gouvernement a fait ce samedi 1er décembre une journée citoyenne d’assainissement. Au delà de notre implication effective à assainir notre quartier, c’est aussi un message fort que nous lançons à l’endroit de tous les guinéens pour que chacun sache que l’hygiène est une question de civisme, de citoyenneté, de savoir être, de savoir-vivre. C’est pour cela que depuis ce matin, on est entrain d’assainir notre quartier ».

En outre, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a précisé que « le gouvernement est entrain de travailler parallèlement à la mise en place d’un dispositif efficace, géré par des professionnels, avec tous les moyens qui s’imposent pour que la question d’assainissement soit traitée de façon beaucoup plus professionnelle. Qu’à cela ne tienne, cette tradition va être toujours gardée pour que les gens sachent que chacun doit intégrer le principe d’assainissement, chacun doit s’en approprier ».

Mouctar Diallo s’est enfin félicité de la forte mobilisation des habitants de son quartier pour rendre propre leur localité. « Justement, les gens vont s’habituer. Tout début étant difficile, mais petit-à-petit les gens commencent à intégrer cette tradition, cette habitude dans leur vision. Dans mon quartier, vous avez vu que les gens ont répondu massivement, comme pour dire que le message passe. Ça finira par être un réflexe », soutient le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Alp ha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin