La grève des enseignants, lancée depuis le 3 octobre 2018, s’est invitée à l’assemblée générale de l’UFDG de ce samedi, 08 décembre 2018. Ce sujet d’actualité, qui préoccupe bon nombre de guinéens, a été le principal point débattu à l’occasion de cette réunion du principal parti de l’opposition, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

En se prononçant sur cette grève des enseignants, déclenchée par le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée), le chef de file de l’opposition a dénoncé l’arrogance du gouvernement dans la gestion de cette crise. Selon Cellou Dalein Diallo, « l’Etat a choisi l’arrogance, la répression. Et voilà, maintenant on court vers une année blanche pour les jeunes de Guinée. C’est inacceptable. C’est de l’irresponsabilité. Alors qu’ils sont en train d’accumuler des fortunes par la corruption, par les marchés de gré à gré et on sacrifie les enfants des autres dans les écoles publiques ».

Face à une telle situation, dit le chef de file de l’opposition, les parents d’élèves n’ont malheureusement aucun recours. « C’est triste pour notre pays. C’est une manifestation de la mauvaise gouvernance. Comment ça va se passer cette année ? A supposer même qu’on n’arrive pas à faire l’année blanche. L’année précédente, 27% ont été admis au bac, dont 74% de garçons et 26% de filles. Ceux qui étaient à l’école encore, qui avaient l’espoir d’accéder à l’université, ou à une école professionnelle pour chercher du travail, ils sont là, la route est fermée.

C’est la désolation! Je voudrais exprimer notre solidarité avec les parents d’élèves qui n’ont plus de recours et condamner énergiquement l’arrogance du gouvernement qui refuse de dialoguer dans le respect avec le SLECG. Je suis convaincu que ces gens, s’ils avaient eu le respect et la considération dont ils ont besoin humainement, on aurait trouvé de solution. Mais, lorsqu’on vous insulte, on utilise l’arrogance, on vous renvois, naturellement il pourrait y avoir des réactions » a souligné le président de l’UFDG.

En outre, Cellou Dalein Diallo invite le gouvernement à changer son attitude pour que les enfants reprennent le chemin de l’école. « Nous invitons le gouvernement à revoir son attitude pour que les enfants reprennent le chemin de l’école. C’est l’éducation des enfants de la Guinée qui est en jeu. C’est eux la Guinée de demain. Aujourd’hui, cette mauvaise gouvernance, cette arrogance que nous subissons en tant que parti, c’est toute la Guinée qui subi les conséquences de cette arrogance, de cette vanité qui n’a aucun sens », a-t-il martelé.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com