En prélude à la tournée que le président Alpha Condé effectue depuis hier samedi, 08 décembre 2018 dans la région de Kankan, tout a été préparé à Siguiri pour lancer un appel à un troisième mandat pour le chef de l’Etat guinéen. Des cadres ressortissants de Siguiri et certaines autorités locales, ont pris un certain nombre de dispositions à cet effet. Mais, le projet a été annulé à la dernière minute. Et, selon des informations confiées au correspondant de Guineematin.com dans la préfecture, c’est un coup de téléphone qui a fait foirer le plan mis en place.

Alors que le président de la République continue d’entretenir le flou autour de sa volonté ou non de modifier la Constitution pour s’offrir un troisième mandat en 2020, plusieurs de ses partisans se prononcent déjà en faveur d’un tel projet à l’issue incertaine. Et, le premier véritable grand appel dans ce sens devait venir de Siguiri, ville considérée comme étant la capitale du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir.

Plusieurs cadres ressortissants de cette ville, des opérateurs économiques ainsi que des autorités locales ont planifié une démarche à cet effet en prélude à la visite du chef de l’Etat sur place, hier samedi, 08 décembre 2018. Ils ont mobilisé de nombreux jeunes qui devaient lancer l’appel à un troisième mandat à l’occasion de la réception du président de la République au stade Kankou Moussa de Siguiri.

Ils ont confectionné des pancartes et des T-Shirts sur lesquels étaient inscrits des messages comme : « Siguiri, troisième mandat pour Alpha Condé ». Les jeunes devaient porter ces T-Shirts et pancartes pour aller à la cérémonie. Mais, ce programme a été annulé à la dernière minute. Selon nos informations, c’est au moment où le préfet de Siguiri, Elhadj Ibrahima Kalil Keïta et d’autres personnalités se rendaient à l’aéroport de Siguiri pour accueillir Alpha Condé, que le préfet a reçu un appel téléphonique qui a chamboulé tout le programme.

L’interlocuteur de l’autorité préfectorale que nos sources n’ont pas pu identifier, aurait demandé à ce qu’il n’y ait aucun message appelant à un troisième mandat. A son tour, le préfet a appelé aussi le président de la commission d’organisation de la réception du chef de l’Etat pour lui transmettre le message et demander aux jeunes qui portaient déjà les T-Shirts confectionnés, de les enlever avant de se rendre au stade.

Par contre, les jeunes de Kintinia qui, eux, n’étaient pas informés du changement de programme, ont scandé des slogans comme « Alpha 2020 » lorsque le président est arrivé dans la sous-préfecture. Des déclarations que le chef de l’Etat semble n’avoir pas appréciées. Car il a aussitôt quitté les lieux sans prononcer un discours.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com