Comme annoncé précédemment, un incendie s’est produit ce mardi matin à Kaloum, le centre administratif et des affaires de la Guinée. Un bâtiment abritant les locaux de plusieurs entreprises a pris feu. Parmi les victimes, figurent nos confrères de Guinee7.com et d’actuConakry.com dont les sièges ont été sérieusement touchés, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Macka Traoré

L’incendie est survenu à 8 heures du matin dans le quartier Boulbinet non loin du siège du ministère du Plan. C’est l’immeuble « Kaba Palace », abritant les sièges des sites d’informations Guinee7.com et ActuConakry.com et de plusieurs autres entreprises qui a pris feu. L’incendie a fait d’importants dégâts matériels. Malgré l’intervention des services de secours et des voisins, presque tout le contenu des bureaux touchés a été consumé.

« Le constat est très amère, on a tout perdu, même les carreaux dans le bureau ont pété. Aujourd’hui, on peut dire que Guinee7.com existe juste à travers internet, mais le bureau et les matériels (les ordinateurs, les imprimantes et autres) sont partis en fumée. Et, nous ne sommes pas les seules victimes. Il y a un bureau de communication audiovisuel, un cabinet d’avocats, un bureau qui appartient au ministère du Plan et d’autres aussi qui ont tout perdu. Mais, on dit Alhamdoulillah, puisqu’il n’y a pas eu de perte en vie humaine », témoigne Macka Traoré, administrateur général adjoint du site d’informations Guinee7.com.

Général Moussa Camara

Pour l’instant, les causes exactes de cet incendie ne sont pas connues. Même si certains citoyens parlent d’un court-circuit, le directeur général de la protection civile, le contrôleur général de la police, Moussa Camara reste méfiant sur la question. « Il y a une enquête technique de la police judiciaire qui va nous dire après quelle a été l’origine de l’incendie », a-t-il dit. L’officier ajoute que ses services ont été informés tardivement et que leur camion de secours n’était pas suffisant pour venir à bout du feu.

« Nous avons été informés par le coup de téléphone, vous savez qu’il y a le numéro 18 qui est fonctionnel, c’est un numéro d’urgence. L’équipe est venue trouver tout le bâtiment en flammes, parce que l’information n’a pas été donnée à temps. Et, le seul camion qu’on avait, c’est un camion de 2000 litres. Son temps d’intervention ne dépasse pas 10 à 15 minutes. Donc, quand ils ont constaté que tout le bâtiment était en flammes, ils m’ont appelé et j’ai appelé Bolloré qui a une citerne d’une de capacité de 20.000 litres, qu’ils ont rapidement mis en route pour venir secourir l’autre. Après, on a appelé LAGUIPRESS qui est une société privée et le port autonome qui sont venus aussi au secours. C’est ce qui nous a permis d’éteindre le feu », a dit le général Moussa Camara, qui ajoute qu’un agent de secours a été blessé dans les opérations.

Aminata Touré

Informées de l’incendie, les nouvelles autorités de la mairie de Kaloum se sont rendues sur les lieux. Madame le maire, Aminata Touré et son équipe sont allées constater les faits et apporter leur soutien aux victimes : « Nous étions en session, quand nous avons appris cette nouvelle. Donc nous avons accouru avec tous les conseillers pour venir constater de visu les dégâts.

Nous remercions Dieu qu’il n’y ait pas eu de perte en vie humaine et que la sécurité soit assurée pour les biens des personnes. Les sapeurs-pompiers ont été aussi prompts. Donc nous remercions tous ceux qui sont venus aider et soutenir les victimes dans ce douloureux événement. Nous allons voir comment nous pouvons être à leurs côtés », a dit la maire de la commune de Kaloum.

Fatoumata Djouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin