« … Ça nous montre à quel point ce régime est cynique, méchant. Même le personnel et les malades du CHU Donka n’ont pas été épargnés. Je ne parle pas des riverains et des usages du quartier Landréah où j’ai vu une bombe tomber dans un bus. Il s’était garé en attendant que le cortège qui est poursuivi par la police passe ; et, la bombe est venue tomber à l’intérieur de la cabine. Nous replions ici à domicile ; et, ils ont le culot de jeter des bombes lacrymogènes à l’intérieur de la concession », a notamment dénoncé Cellou Dalein Diallo, peu après son retour de la marche empêchée ce jeudi, 13 décembre 2018.

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose l’essentiel de cette marche en vidéo :

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin