La Guinée et l’Italie diversifient leurs relations dans de nombreux domaines, allant de l’enseignement technique à la formation du personnel pénitentiaire en passant par la construction d’infrastructures socio-éducatives. C’est dans le souci d’insuffler une nouvelle dynamique à cette coopération que l’ambassadeur d’Italie en Guinée a procédé ce mercredi, 4 décembre 2019, au lancement de l’activité Italie-Guinée Business Festival. C’est un réceptif hôtelier de Conakry qui a servi de cadre à cette cérémonie qui vise à présenter les investisseurs privés de ce pays qui comptent installer leurs entreprises en Guinée, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est un festival de trois jours qui s’est ouvert ce mercredi à Conakry. En plus de la représentation diplomatique italienne en Guinée, on notait la présence du ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo, et des représentants du ministre d’Etat en charge de la Justice, du ministre de l’Enseignement Technique et de la Primature.

Livio Spadavecchia

L’ambassadeur d’Italie en Guinée, Livio Spadavecchia, modérateur de la rencontre, a présenté les chefs d’entreprises italiens présents à Conakry dans le cadre de la signature d’accords avec le gouvernement Guinéen. « L’Italie a amené ces entreprises pour montrer notre capacité dans plusieurs secteurs. La semaine passée, quelques entreprises de pêche avaient signé un accord avec le Ministre de la pêche. Ces entreprises veulent l’émancipation de la pêche en Guinée. Aujourd’hui, il y a une vingtaine de compagnies qui sont prêtes à investir, à réaliser des œuvres, ouvrir des usines, construire des écoles pour le pays. Nous comptons chercher un partenariat concret avec les patrons des entreprises guinéennes. C’est une manière d’accompagner les efforts du gouvernement dans son programme de développement national. Nos entreprises viendront pour faire les affaires avec la Guinée. Je tiens à signaler que ce n’est pas la première fois que l’Italie accompagne le gouvernement Guinéen. Dans les années 1980-90 elle, était toujours auprès de la Guinée en l’aidant à réaliser le port de Kamsar, la construction de la route de Kankan, le barrage de Garafiri, le jardin du 2 octobre comme une forme de développement urbain », a expliqué l’ambassadeur.

Mouctar Diallo

Pour sa part, le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo, a dit sa satisfaction par rapport à cet événement d’autant plus que son département est intéressé par la construction d’infrastructures par les Italiens. « Nous sommes vraiment intéressés de cette collaboration dans les actes de partenariat public-privé dans le but de la création d’emploi jeunes. La signature de cette convention est très importante dans le cadre de la construction des infrastructures et surtout la construction du palais de la culture pour les jeunes. Je remercie vraiment le peuple italien à travers son ambassadeur ici présent pour cet engagement dans le but d’accompagner le gouvernement dans sa politique de développement. Il est aussi crucial de dire qu’à travers cette collaboration, la Guinée bénéficiera des financements pour réaliser des infrastructures dans divers domaines. Nous tenons à remercier Monsieur l’ambassadeur pour cette volonté et son engagement qu’il a eu à faire pour l’arrivée de ces chefs d’entreprises italiens dans notre pays », a dit Mouctar Diallo.

Lors de cette rencontre beaucoup de sujets ont été évoqués par les chefs d’entreprises italiens, notamment la construction d’un palais de la culture, la formation du personnel pénitentiaire, le financement des projets de développement en collaboration avec le Ministre du plan et aussi la construction des écoles technique dans toutes les huit (8) régions administratives de la Guinée.

Saa Foko Millimouno pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin